Pour une fois, quatre paralympiens peuvent dire qu'ils ont couru plus vite qu'un champion olympique. Un nouveau record du monde au 1500 mètres dans la catégorie des déficients visuels réalisé par Abdellatif Baka en septembre 2016 à Rio.

 

Un podium paralympique plus performant que les valides

Les quatre athlètes arrivés en premier au 1500 mètres T13 masculin des #Paralympiques à Rio - Abdellatif Baka, Tamiru Demisse, Henry Kirwa et Fouad Baka - ont tous terminé leur course avec de meilleurs temps que le médaillé d'or olympique Matthew Centrowitz Jr., qui avait couru le 1500 mètres en Août. Les athlètes dans la catégorie T13 ont une déficience visuelle qui est suffisamment grave pour impacter fortement les performances sportives.

Publicité
Publicité

 

Matthew Centrowitz Jr., champion olympique du 1500 mètres

Bien qu'impressionnant, il est intéressant de noter que le 1500 mètres de cette année a été le plus lent depuis celui des Jeux de Los Angeles en 1932 et qu'il s'agit d'un choix tactique de la part des coureurs. Centrowitz Jr., le champion olympique de cette année, est arrivé plus de 1,7 secondes derrière Abdellatif, avec un temps de 3:50 pile, mais son meilleur temps de la saison était de 3:34.08 juste un mois avant sa course olympique. En outre, l'américain était de 11 secondes plus rapide pendant ses échauffements à Rio. Quoiqu'il en soit, la catégorie T13 s'est montrée beaucoup plus compétitive pendant ces récents jeux, ce qui nous fait regretter le néant médiatique qui les entoure.

 

Abdellatif Baka, champion paralympique du 1500 mètres et record du monde

Abdellatif Baka, qui représentait l'Algérie, a remporté l'or dans la catégorie des athlètes ayant une déficience visuelle en un temps record du monde de 3 minutes, 48,29 secondes.

Publicité

Il avait déjà remporté l'or paralympique dans le 800 mètres à Londres en 2012. Une performance à saluer également est celle du médaillé de bronze kenyan Kirwa, qui avait remporté l'épreuve aux Jeux de Pékin en 2008, et qui est retourné à l'action paralympique à l'âge de 43 ans. On ne peut pas dire que les paralympiens ne nous avaient pas prévenu :

 

#JO2016 #Handicap