#Florent Manaudou, triple médaillé olympique en natation vient de lancer une bombe dans le milieu sportif en publiant une déclaration au titre poétique : « Une bulle d’air dans les lignes d’eau ». Autrement dit, le champion annonce la fin de sa carrière dans les bassins ou en tout cas, il évoque une « parenthèse » dans sa carrière. Mais il n’en démord pas pour autant avec le sport puisqu’il va dorénavant se consacrer à une autre discipline sportive : le handball.

Arrêt de la natation après des JO mitigés

Il avait créé la surprise en 2012, lorsqu’il avait réussi à décrocher l’or au #Jeux olympiques de Londres, en 50 m nage libre.

Publicité
Publicité

Il avait recréé la surprise à Rio, mais cette fois-ci, pour avoir raté de peu la médaille d’or dans la même discipline. Pour se rattraper, Florent Manaudou, avait alors remporté une deuxième médaille d’argent au 4 x 100 m nage libre. Même si Florent n’a pas le même palmarès que sa sœur, il détient, outre ses trois médailles olympiques, quatre titres de champion du monde et six titres de champion d’Europe.

Cela faisait quelques mois que la rumeur courait quant à un éventuel retrait des bassins. En effet, après ce qu’y a été considéré comme une petite défaite cet été à Rio, Florent Manaudou n’avait pas hésité à parler de sa lassitude. L’ambiance assez morose qui a régné au sein de l’équipe de France de natation et l’effort surhumain qu’exige la discipline sont venus à bout de Florent, qui n’éprouve plus le même plaisir à nager.

Publicité

Entre ses deux séances de natation quotidiennes et celle de musculation, il a déclaré à l’AFP vouloir éviter de « continuer sans plaisir pour de mauvaises raisons ».

Florent Manaudou veut devenir champion de handball

Mais le sport, c’est toute sa vie. C’est pourquoi, Florent a de nouvelles ambitions. Il s’adonne à sa nouvelle passion, le handball, en rejoignant l’équipe 2 du PAUC d’Aix-en-Provence, qui évolue en Division 1. Du haut de son 1m99 et fort de ses 99 kilos, habitué aux entrainements intensifs, Florent Manaudou est taillé pour exceller dans ce sport d’équipe. Il n’a d’ailleurs pas caché son ambition d’un jour devenir également un grand champion dans son nouveau sport de prédilection. Il a déclaré à La Provence : « J'ai envie de faire du #Hand plus tard. Je ne sais pas si ça se fera dans deux, quatre ou huit ans, mais si j'arrive, un jour, à jouer ne serait-ce qu'au niveau professionnel, ça sera génial pour moi! ». Quant à la natation, ce n’est pas encore totalement fini pour lui, puisqu’il sera présent au meeting de Tahiti début octobre et participera aux Championnats de France interclubs en novembre.