Si Nice brille en championnat, on ne peut pas dire qu'il en soit de même sur la scène européenne. Récemment orphelins d'Hatem Ben Arfa, parti au PSG pendant le mercato, les aiglons n'ont jamais réussi à prendre leur envol dans ce match. Ils s'inclinent lourdement à l'extérieur 2-5, et Krasnodar n'a pas volé son match. Pourtant les joueurs de Lucien Favre savaient qu'ils jouaient un match crucial pour la qualification en phase finale. Un résultat surprenant lorsque l'on sait que l'entraineur a titularisé tous ses joueurs cadres en championnat, comme Belhanda ou Balotelli par exemple. Mais les joueurs offensifs ont été étouffés par le collectif russe.

Publicité
Publicité

 

Une défense niçoise fébrile

Si l'attaque niçoise n'a pas particulièrement brillé ce soir, que dire de la défense. Paul Baysse a été méconnaissable pendant le match. Il peine a retrouver son niveau de jeu de la fin de saison dernière. Son coéquipier Dante, arrivé cette année dans le club, n'a pas encore trouvé les automatismes en défense centrale. Ce système à trois défenseurs, instauré par le coach Favre, est encore loin de faire ses preuves : quatre des cinq buts sont dûs à des erreurs grossières de la défense centrale, c'est beaucoup trop à ce niveau. Le coach niçois n'est pas dupe "Krasnodar a exploité toutes nos erreurs", avouera-t-il en conférence de presse, ce n'est certainement pas ses défenseurs qui le contrediront. 

 

Balotelli une lueur dans la nuit, puis le néant

L'international italien était attendu au tournant.

Publicité

Il avait été préservé la semaine dernière contre Nancy, pour préparer au mieux cette rencontre et être à 100 %. Mais le sulfureux attaquant de la Squadra Azzura est tout juste à 50 % de ses capacités. Alternant le bon et le moins bon, il est toutefois l'auteur d'un but malicieux à l'entrée de la surface. Réduisant le score pour son équipe, il a donné de l'espoir à ses partenaires alors que le score était de 2-1. Mais on est en droit d'attendre bien plus de "Super Mario"Le joueur à même été remplacé par Pléa à la mi-temps, on ne sait pas encore s'il s'agissait d'un choix tactique ou d'une sortie en raison d'une blessure.

 

  #Football #Europa League #OGC Nice