L'attaquant du Paris Saint-Germain acheté lors de la saison 2013-2014 par le club de la Capitale contre la belle somme de 64 millions d'euros a été chahuté ces dernières semaines par ses détracteurs avant la #Ligue des champions. Manque de réalisme devant le but, contrôles ratés, mauvais choix, précipitation. Accablé de tous les maux, l'attaquant vedette des rouge et bleu répond à sa manière aux critiques. L'Uruguayen empile les buts malgré le déchet technique dûment constaté lors de grands rendez-vous - contre Arsenal par exemple en Ligue des champions - et ses étonnantes approximations. Son jeu de la tête, ses tirs de loin et ses instincts de buteur en contre-attaque rendent néanmoins de fiers services à ses coéquipiers.

 

Une carrière européenne de buteur hors pair

Lorsqu'il est recruté lors du mercato 2013, Edison #cavani n'est pas inconnu du grand public.

Publicité
Publicité

"El Matador", selon son surnom le plus populaire, marque but sur but à Naples pour le plus grand plaisir des tifosis. En 104 matchs de série A italienne, il trouve le chemin des filets à 78 reprises en l'espace de trois saisons, de 2010 à 2013. Mieux, le "goleador" performe également en coupe d'Europe avec 19 buts inscrits en 25 matchs joués en C1 et C3. Tout naturellement, le #PSG version qatari jette son dévolu sur le natif de Salto en Uruguay. Chez les rouge et bleu, le joueur né le jour de la Saint Valentin montre qu'il a le sens du but. Même si la place de titulaire à la pointe de l'attaque est prioritairement réservée à Zlatan Ibrahimovic sous Laurent Blanc, le turn over permis par la cadence infernale des matchs, toutes compétitions confondues, permet à Edinson Cavani de transpercer les filets à de nombreuses reprises. Ses trois premières saisons au PSG font état de 97 matchs joués en Ligue 1 pour 53 buts.

Publicité

Un très bon ratio pour un attaquant peu souvent certain d'être titulaire. En Ligue des Champions, il marque à 12 reprises en 28 matchs.

 

Une nouvelle saison 2016/2017 bien agitée au PSG pour Cavani

L'international uruguayen ne s'arrête pas en si bon chemin. Désormais titulaire indiscutable après le départ de la vedette suédoise, Zlatan Ibrahimovic, Edinson Cavani résiste à la pression légitimement placée sur ses épaules pour le moment. Après les six premiers matchs de Ligue 1, l'ex joueur de Palerme - de 2007 à 2010 - fait l'étalage de ses qualités et trouve son compteur but crédité de six unités. En Ligue des Champions, 3 buts dont un doublé contre la modeste équipe bulgare de Ludogorets le mercredi 28 Septembre dernier. Altruiste, Edinson Cavani donne également satisfaction sous les couleurs de l'équipe nationale. Il a récemment ajouté deux réalisations à ses statistiques : 34 buts en 86 sélections. Nonobstant les arguments en faveur du "Matador", les critiques risquent de réapparaître cette saison même si l'entraineur espagnol Unai Emery sembler gérer la situation de ses joueurs, et peut compter sur d'autres solutions offensives comme la recrue Jesé et les inévitables Lucas et Di Maria, malgré la méforme passagère de ce dernier.

Publicité

Les hautes ambitions du PSG cette année se rapportent toujours à la victoire finale en Ligue des Champions alors que les supporters sont habitués à voir tous les trophées nationaux rejoindre le palmarès des quadruple champions de France en titre. Inscrire un quadruplé contre Caen lors d'une victoire 6 à 0 à l'extérieur n'effacera aucunement d'éventuelles contre-performances de l'Uruguayen lors de futurs matchs décisifs en C1.