Lors de la coupe du monde 1998 qui se jouait en France, les Bleus étaient tenus de montrer un joli visage à la maison. Ce qui avait été fait avec brio. Seulement, certains joueurs n’avaient pas pu digérer le manque de considération à leur égard. C’est le cas de Frank Leboeuf. Ce dernier avait pourtant joué la finale face au Brésil et c’est d’ailleurs le seul match qu’il avait joué au cours de cette grande messe du #Football mondial. En effet, Aimé Jacquet était contraint de l’aligner suite à l’expulsion de Laurent Blanc lors de la rencontre de demi-finale contre la Croatie. L’ancien joueur de Marseille est finalement sorti de son silence pour dénoncer ce qu’il qualifie de "pire jour" de sa vie.

Publicité
Publicité

 

Frank Lebœuf et son éternel chagrin

Alors défenseur central de Chelsea à l’époque, Lebœuf ne doutait pas de ses capacités de jouer dans la charnière centrale des Bleus bien qu’elle soit confiée à la paire Desailly-Blanc. La préparation de la finale du mondial face au Brésil a été un enfer d’autant plus que personne ne comptait sur lui, à commencer par le sélectionneur. Il a déclaré : «Il n’y a pas un mec qui est venu me voir pendant les trois jours pour me dire : ‘’Ne t’inquiète pas, on a confiance’’. Pas un». Le consultant de SFR Sport 1 a même poursuivi dans l’émission Le Vestiaire en déclarant : «Je me suis senti tout seul. Je me suis senti comme une merde». Tout le monde se demandait alors comment l’équipe de France n’allait pas boire la tasse sans Laurent Blanc.

Publicité

 

Frank Lebœuf : une finale de la peur

Durant ce moment, Lebœuf s’est senti très mal dans sa peau. Il ressentait plutôt une énorme rancœur de la part du staff technique et même de certains de ses coéquipiers en l’occurrence le capitaine Didier Deschamps et Marcel Desailly. Frank jouait vraiment avec la peur de mal faire. L’ex ‘’Blues’’ avait même passé un coup de fil à son ex-épouse en lui disant ceci : «si on perd, c’est tout pour ma gueule, on ne reviendra jamais vivre en France». Heureusement que le joueur avait tenu bon face à une virevoltante attaque des Auriverde amenée par Ronaldo.  Il était donc temps pour Lebœuf de vider son sac sur son mal-être durant la préparation de la finale du mondial 98. Selon vous, quelle sera la réaction des champions du monde 98 ? #Equipe de France