Hier mardi 6 Septembre avait lieu le premier match des qualifications pour le mondial Russe de 2018 pour l'équipe de France. Si sur le papier nous n'étions pas inquiets quant aux espoirs de ramener trois points, la réalité fut toute autre. Et c'est même sur un score nul de 0-0 que les bleus ont quitté la pelouse du Borisov Arena. "On a eu les occasions mais le foot c'est l'efficacité et le réalisme. Le gardien aussi a fait des parades. l'efficacité de s'invente pas. On a eu énormément de ballons mais en première période, il nous a manqué de la vitesse et du mouvement. Je m'attendais à cette équipe bélarusse solidaire et bien regroupée. C'était à nous de faire la différence", confiait même le sélectionneur des bleus après le match au micro d'un journaliste, apparemment agacé parce qu'il juge être une "contre-performance" de la part de l'équipe de France.

 

Une nette domination française

Pourtant il y avait raison de croire que les français allaient marquer.

Publicité
Publicité

Avec leur statut de 7ème nation au classement de la FIFA et leur finale au dernier championnat d'Europe des nations, Ils ont très clairement dominé la rencontre. Sans oublier leur récente performance à Bari où ils ont dominé les italiens 3 buts à 1. Les stars des bleus, Pogba, Griezmann ou encore Giroud ont même réussi à frapper 24 fois, en vain.

 

L'homme du jour : Andrey Gorbunov

Si le retour de Varane, avec Koscielny fait clairement sentir du mieux en ce qui concerne la défense française et que l'équipe était assez bien organisé au milieu et à l'avant, c'est sur les côtés que Didier Deschamps semble avoir du travail. Mais s'ils ont eu du mal à trouver le chemin des filets, c'est bien la faute d'un seul homme : Andrey Gorbunov, le portier de la Biélorussie. Remplaçant dans son club d'Atromitos, il a réussi cinq arrêts décisifs dont deux tout simplement exceptionnels.

Publicité

Ses coéquipiers peuvent le féliciter, lui et ses redoutables claquettes.

 

Se tourner vers l'avenir

Oublier ce match et déjà se projeter vers le prochain, le 7 Octobre contre les bulgares au Stade de France. Retrouver l'efficacité qui les a mené jusqu'en finale de l'euro et régler les 2-3 petits détails pour un collectif , continuer à nous faire rêver et ne pas dés le départ se mettre dans une situation délicate. #mondial2018 #Football #Equipe de France