Une cérémonie d’ouverture a pris place à Moscou, ce mercredi 7 Septembre, pour célébrer une compétition alternative destinée à l’équipe paralympique russe qui a été bannie des Jeux Paralympiques de Rio. L’événement a eu lieu à Novogorsk, une petite ville dans la périphérie de la capitale. La compétition s’est étendue sur deux jours, les 8 et 9 Septembre, durant lesquels les sportifs russes handicapés se sont affrontés entre eux. Les membres de l’équipe paralympique russe étaient contrariés de ne pas pouvoir participer aux jeux de Rio de Janeiro, en Amérique du Sud mais ont tout de même pris part à la compétition organisée dans leur pays. "Malheureusement, on n'est pas au Brésil et on ne comprend pas pourquoi mais malgré tout, je voudrais souhaiter du fond du cœur à tous ceux qui sont à Rio du succès et des victoires. On n'est pas là-bas, mais on se reverra la prochaine fois sans faute!", a communiqué Viktoria Boykova, membre de l’équipe paralympique russe.

Publicité
Publicité

 

La télévision russe censure les Jeux Paralympiques de Rio

Contrairement à celles des Jeux alternatifs, les images de la compétition de Rio ne seront pas diffusées sur la chaîne publique sportive russe Match TV. "Nous avons le droit de prendre cette décision. Chez nous, il y a un tournoi et vous pouvez soutenir notre équipe. Vous êtes une citoyenne de la #Russie, je suppose ?" a répondu Tina Kandelaki , responsable de Match TV alors qu’elle était interviewée par une journaliste de la radio Echo de Moscou. Toutefois, la censure n’était pas totale. Des images de la délégation biélorusse portant un drapeau de la Russie durant la cérémonie d’ouverture ont été diffusées par des agences de presse russes. Acte qu’un porte-parole du Kremlin a qualifié "d’admirable".

 

L’exclusion de la Russie : que s’est-il passé ?

La quinzième édition des Jeux Paralympiques d’été a lieu cette année à Rio de Janeiro, au Brésil du 7 au 18 Septembre et se déroule pour la première fois en Amérique du Sud.

Publicité

Mais alors, pourquoi la Russie a-t-elle été bannie de la compétition ? Philip Craven, chef du Comité International Paralympique, a accusé la Russie d’avoir mis en place un système de dissimulation des cas de cas de dopage et a annoncé Dimanche 7 Août, la disqualification de l’équipe russe. La Russie est, entre autres, accusée d’avoir substitué 27 tests de sportifs handicapés aux #Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

  #Rio 2016