Au ralenti en championnat avec 1 point en trois journées, l'#OL devait s'imposer pour remonter dans les hauteurs du classement. Le club enregistrait pour l'occasion les retours de Nabil Fékir et Mathieu Valbuena. Pour cette 6 ème journée, l'adversaire du soir, le MHSC de Frédéric Hantz restait sur une victoire en terres rhodaniennes 2-4 (au stade Gerland). Décidés à prendre le jeu à leur compte, les Lyonnais sont rapidement cueillis à froid par l'ouverture du score de Morgan Sanson (4'). Bien rentrés dans le match, les Montpelliérains se retrouvent à 10 (8') suite à l'expulsion très sévère et controversée du jeune Morgan Poaty qui effectuait ses débuts en #Ligue 1, auteur d'un tacle appuyé sur Corentin Tolisso.

Publicité
Publicité

Galvanisés par leur supériorité numérique, les Lyonnais finissent par revenir au score sur un pénalty de Fékir (37') et prennent l'avantage grâce à un coup de tête de Tolisso sur corner (42').

Tolisso pris à parti par Jourdren

Lorsque Mr Varela, l'arbitre du soir, renvoie les 21 acteurs au vestiaire, une scène surréaliste s'est produite devant les caméras de BeIn Sports. Interviewé sur son sentiment de la première période, Tolisso est directement pris à parti par Geoffrey Jourdren  lui demandant de montrer sa blessure suite au tacle de Morgan Poaty. Une intrusion lunaire du gardien et un échange houleux terminé dans les couloirs. 

 

Au retour des vestiaires, les Lyonnais repartent avec de bonnes intentions et creusent l'écart sur une action d'école conclue par Fékir (57').

Publicité

Le jeune international français sortira 5 minutes plus tard sous la clameur du parc OL remplacé par l'autre revenant, Mathieu Valbuena. Dominateurs dans le jeu, les Gones corsent l'addition grâce à une frappe somptueuse de Tolisso (71') venue crucifier Jourdren vraisemblablement surpris par la trajectoire du ballon. Maxwell Cornet viendra enfoncer le clou en toute fin de match sur une frappe détournée par Hilton hors de portée du portier montpellierain. Score final, 5-1, une prestation solide des Lyonnais toutefois facilitée par la décision sévère de Mr Varela. 

Tension d'après-match 

Au sortir de la rencontre, Frédéric Hantz a tenu des propos très dures adressés ouvertement à la Ligue, "tel qu’est organisé le foot français, il était inenvisageable que Lyon perde deux fois de suite dans son Parc OL après Bordeaux" a t-il déclaré avant d'ajouter avec ironie "je suis malgré tout satisfait que Tolisso ait pu marquer deux buts et finir le match". Des déclarations sur fond de frustration relayées par la punchline de la soirée signée Laurent Nicollin "c’est quand même formidable qu’un joueur avec une double fracture de la jambe suite à l’expulsion puisse marquer un doublé" a confié le président délégué du MHSC.

Publicité

Côté lyonnais, Corentin Tolisso préfère retenir la bonne prestation et les cinq buts inscrits "le joueur montpelliérain me fait mal en me mettant une bonne semelle. Mais je préfère parler des cinq buts qu’on a mis plutôt que de cet incident". Le retour à la Mosson promet d'être animé.  #Football