L'#OL n'a pas déçu. Décrié pour sa série de mauvais résultats en #Ligue 1, les Gones étaient attendus au tournant avant d'affronter le Dinamo Zagreb pour le compte de la première journée du groupe H. Une entrée en lice remarquable soldée par une victoire 3-0 malgré un effectif privé de Lacazette, Fekir, Valbuena, Grenier et Jallet. Des absences qui auront contraint Bruno Génesio à aligner un surprenant 3-6-1 avec le seul Maxwell Cornet devant. Un choix payant puisque la densité du milieu lyonnais a étouffé les Croates. La mainmise sur le jeu, l'OL ouvre logiquement le score par l'intermédiaire de Corentin Tolisso (13'). Malgré plusieurs escarmouches sur la cage croate, les Rhodaniens ne parviennent pas à faire le break et manquent de se faire rejoindre juste avant la mi-temps.

Publicité
Publicité

C'était sans compter sur Anthony Lopes, auteur d'une parade de grande classe sur une frappe flottante de Jonas.

 

L'OL déroule au retour des vestiaires

Après la pause, l'OL repart de plus belle et creuse l'écart sur une balle piquée de Jordan Ferri (49') idéalement lancé par Maxwell Cornet. Ce même Cornet viendra corser l'addition (57') et scellera le sort de la rencontre. Le Dinamo touchera deux fois la barre sans succès. Une victoire synonyme de soulagement après les récentes déconvenues subies en Ligue 1. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure du capitaine Maxime Gonalons suite à un choc avec Bekovic sur un corner (24'). Sorti huit minutes plus tard, Gonalons a été remplacé par Lucas Tousart. Au sortir de la rencontre, le staff médical de l'OL s'est toutefois montré rassurant. 

 

L'OL, leader du groupe H

Une victoire importante puisqu'elle permet aux Gones d'occuper la tête du groupe H car dans le même temps, la Juve et le FC Séville se sont quittés dos à dos 0-0. Un bon départ salué par Bruno Génesio "C'est une entame parfaite, car on gagne avec la manière, je pense, face à une équipe de Zagreb qui est une concurrente directe pour la 3e place si on veut évoquer celle-ci. C'est aussi une manière de nous rassurer après nos deux défaites en Championnat et lancer notre campagne européenne, de retrouver de la confiance pour la suite". Questionné sur sa mise en place tactique quelque peu atypique, le coach lyonnais a tenu à souligner le travail effectué par ses joueurs, "ce nouveau système en 3-5-1-1, les joueurs l'ont travaillé pendant seulement deux jours. Ils ont fait preuve de réflexion, d'intelligence. Ils l'ont complètement assimilé.» se félicite Bruno Génésio. Il s'agira maintenant de confirmer cette bonne entrée en matière dès dimanche dans le derby des Olympiques face à Marseille (21h).  #Champions League