Alex Iwobi n'est que âgé de 20 ans, et pourtant sa classe et sa vision du jeu rayonne sur le secteur offensif d'Arsenal en ce début de saison. Retour sur les éléments qui ont permis à l'international nigérian de se faire un nid dans le onze de base d'Arsène Wenger. Encore avec l'équipe des jeunes d'#Arsenal lors du premier tour de la précédente saison, Iwobi a su saisir sa chance lorsqu'il a été appelé en première équipe par Arsène Wenger. Il a prouvé à son coach qu'il méritait l'opportunité qui lui a été offerte par le manager alsacien, et cela de fort belle manière. Très souvent décrié pour le peu de titres qu'il remporte, Wenger ne peut que être loué au niveau de la gestion de ses jeunes éléments.

Publicité
Publicité

Les Gunners se sont créés une réputation d'équipe jeune au jeu léché et le mérite se doit de revenir à l'entraîneur en place depuis 1996 (!). Iwobi se trouve donc au bon endroit au bon moment, certes, mais avec surtout une sacrée dose de talent qui fait saliver toute l'Europe.

Une technique digne des plus grands d'Arsenal

Arrivé dans le centre de formation d'Arsenal a seulement 7 ans, le joueur d'origine nigériane a effectué toutes ses classes dans ce club mythique. Une progression éclair, et une grande maturité prouvée sur le terrain. Pour preuve, sa titularisation lors du match retour entre les Gunners et les Blaugrana en 1/8 ème de finale de la dernière Champions League. Une défaite à la clé, mais une prestation qui laissait entrevoir des capacités hors du commun. Arsène l'avait bien compris, installant dès lors le joueur âgé de 19 ans comme un titulaire important de son onze de base.

Publicité

Il reçut peu de temps après les éloges d'une des idoles des Cannoniers, non moins que Thierry Henry : "Outre son talent supérieur à la moyenne, ce qui fait la différence chez Iwobi est son attitude. Il joue avec le sourire, il est heureux de faire ce qu'il fait. Il n'est jamais en retard aux entraînements, c'est un garçon sérieux pétri de qualité". Plutôt pas mal !

Alex Iwobi : d'Arsenal au Nigéria

Ses prestations de haut vol n'ont pas tardé à attirer l'attention des sélections nationales. Nigérian d'origine, ayant joué pour les équipes de jeune des Three Lions, Alex Iwobi se voyait s'offrir deux possibilités dans le choix de sa sélection nationale. Les deux nations le contactèrent, mais Iwobi décida d'opter pour son pays d'origine ! Un choix qu'il justifia par la suite, tout en remerciant l'Angleterre de son intérêt, et de la chance qu'elle lui a offert. Le Nigéria a réussi son coup, et saura certainement profiter des qualités de ce jeune talent. Il a par ailleurs déjà été décisif lors de l'ultime match de qualification pour la CAN contre la Zambie, puisqu'il s'est fait l'auteur d'un but décisif dans la victoire étriquée des siens contre la Zambie (2-1).

Publicité

Majoritairement utilisé sur le côté gauche, Iwobi régale dribbles chaloupés et assists délicieux à ses coéquipiers. Des crochets secs qui ont tendance à casser les reins des défenseurs ayant bien du mal à canaliser le Nigérian. Cependant, Arsène Wenger voit en lui un potentiel successeur au numéro 10 actuel, l'inévitable Mesut Ozil. Il affirmait, il y a peu, que ce joueur avait toutes les capacités pour évoluer à ce poste. Une faculté à trouver les espaces, à voir le jeu avant les autres. Ne lui manque - toujours selon Arsène Wenger - qu'un peu plus de décision et de gestion face au but.

Quoiqu'il en soit, avec un exemple à suivre comme celui d'Ozil, Alex Iwobi semble bien parti pour réaliser une toute grande carrière ! A lui de savoir gérer la suite, et faire les bons choix. #EPL #Football