Véritable institution du championnat britannique (qu'il n'a toutefois plus remporté depuis 1990) et accessoirement l'un des clubs les plus titrés d'Europe, #Liverpool affole littéralement les compteurs depuis le début de la saison. Premiers ex-aequo avec Manchester City et Arsenal, les hommes de Jürgen Klopp comptent déjà 23 points en 10 journées. Une performance d'autant plus remarquable qu'ils se sont déjà mesurés à tous les cadors du championnat, dont Manchester United, l'ennemi juré, qui pointe déjà à 8 longueurs en dépit des apports de Zlatan Ibrahimovic, de Paul Pogba et de l'arrivée de José Mourinho sur le banc. Cette saison semble celle de la maturité pour les Reds, entraînés par un technicien d'exception qui avait déjà fait les beaux jours du Borussia Dortmund.

Publicité
Publicité

Le club et ses valeurs historiques de dépassement de soi et de solidarité à toute épreuve semblent il est vrai taillés pour Jürgen Klopp, personnalité flamboyante et au sens de la gagne de toute évidence communicatif. Un Jürgen Klopp qui avait déjà hissé les siens en finale de la Ligue Europa l'an passé, après un parcours titanesque qui avait vu Liverpool éliminer successivement "Man U", Dortmund et Villareal, et en finale de la League Cup, en proposant un jeu léché et spectaculaire. Le parcours a été plus chaotique en championnat, mais les Reds ont indéniablement gagné en constance - et en confiance - cette année.

Meilleure attaque de Premier League

Meilleure attaque de #Premier League avec Manchester City (24 réalisations), Liverpool peut en particulier compter sur Philippe Coutinho et Roberto Firmino, deux Brésiliens redoutables dont les inspirations de plus en plus fréquentes et l'efficacité commencent à faire beaucoup de dégâts.

Publicité

Invaincus depuis le mois d'août et ce qui s'apparente à un accident de parcours contre Burnley, les Reds déroulent actuellement une partition sans fausse note. Outre ce duo au sommet de son art, ils tiennent aussi en le Sénégalais Sadio Mané, arraché à Southampton à l'intersaison, une nouvelle pépite en attaque. Au point que Daniel Sturridge n'est même plus le premier choix... C'est également du solide au milieu avec les teigneux Jordan Henderson et, sur les ailes, Adam Lallana et l'Allemand Emre Can. Ce trio n'a pas son pareil pour annihiler les offensives adverses et servir dans les meilleures conditions des attaquants qui sont en pleine confiance. 

Quant au maillon (relativement) faible de cette équipe à laquelle personne n'a envie de se mesurer aujourd'hui, la défense peut tout de même s'appuyer sur Joël Matip, un Camerounais solide de 25 ans qui a quitté Schalke 04 (Allemagne) cet été, ainsi que sur l'expérimenté - mais plus irrégulier - croate Dejan Lovren. Ses résultats plaident en faveur de la "méthode" et des choix de Jürgen Klopp, auprès de qui l'international français Mamadou Sakho n'est plus en odeur de sainteté, en raison d'un comportement jugé peu professionnel, mais dont il faut bien reconnaître que l'absence n'est en rien préjudiciable. Mis sur la touche, l'ancien défenseur du PSG changera sans doute d'air cet hiver.

Publicité

Reste à connaître la place de Liverpool quand débutera le marché des transferts. Au vu de ce que les Reds ont montré depuis le début des joutes nationales, et sachant qu'ils n'ont rien d'autre à jouer cette année, un atout qui pourrait peser sur le plan physique à l'approche de la ligne d'arrivée, on les voit mal sortir du podium de sitôt. Le titre, lui, ne semble en rien utopique. Ce serait une récompense merveilleuse pour un club, un entraîneur et un public qui font vraiment plaisir à voir. #Football