Il n’y a rien de plus sacrée pour l’équipe nationale de rugby à XV de la Nouvelle-Zélande que la préservation de son image de marque. Pour cela, l’équipe Néo-zélandaise, les « #All Blacks », a mis en place une règle de bonne conduite visant à préserver cette image.

Le 18 septembre dernier, l'un des membres de cette équipe championne du monde en titre, le demi de mêlée #Aaron Smith a dérobé à cette règle. Alors qu’il portait encore le survêtement portant l’emblème "sacré" de l’équipe, notre champion, monsieur Smith, accompagné d’une jeune femme qu’on ne mentionnera pas l’identité, est entré dans les toilettes publique de l’aéroport de Christchurch selon un témoin oculaire.

Publicité
Publicité

A première vue cela semble être un acte inoffensif car on pourrait dire que ce n’est que le fruit du hasard, qu’ils sont juste entrés en même temps puisque publique veut dire accessible à tout le monde, mais selon encore notre témoin, ils étaient précisément dans les toilettes pour handicapés et faisaient des bruits qui ne laissaient croire à aucun doute concernant un acte sexuel flagrant. Un acte de quelques minutes seulement, cinq selon les dires de notre témoin vigilant. Il a donc pu prendre son avion à temps.  

Cinq minutes d’inconscience pour un match entier de suspension

Le sélectionneur de l’équipe néo-zélandaise, Steve Hansen, affirme dans sa communiqué de presse, que Aaron Smith sera suspendu pour un match pour, je cite : « mauvaise conduite ». Il affirme qu’une fois rentré au pays, l’affaire n’en restera pas là, Aaron Smith sera entendu par une commission d’enquête et devra faire face à son acte irréfléchi.

Publicité

L’équipe sera donc privée de son demi de mêlée préféré pour son match face à l’Afrique du Sud qui se déroulera le 8 Octobre prochain. Un match de titans qui promet d’être des plus passionnants soit dit en passant. Un adversaire redoutable !

L’équipe nationale de #Rugby à XV sud-africaine plus communément appelé les « Springboks » est un adversaire redoutable pour les « All Blacks », peut-être même le plus redoutable. La rivalité entre les deux équipes commence avant même les années 30. Ils se sont retrouvés face à face plusieurs fois durant des matchs d'importance inestimable comme une finale de championnats du monde. Pour être plus précis, ces deux équipes se sont affrontés 91 fois pour 53 victoires en faveur de l’équipe Néo-Zélandaise

Aaron Smith va donc rater une nouvelle occasion de défendre l’honneur de son équipe face à cet adversaire de taille.