Dans une grille de LotoFoot, on mise logiquement sur Lyon et Monaco pour espérer obtenir le sans-faute. Cette année, il faut cocher Nice et Toulouse pour gagner dans cette Ligue 1 pas comme les autres. Le premier marche sur l'eau depuis le début de la saison, voire plus. Lucien Favre s'appuie sur le travail de Claude Puel qui, l'année dernière, avait fini 4ème du championnat, et reste sur 10 matchs de #Ligue 1 sans défaite. Avec un recrutement malin, où des pointures comme Dante et Balotelli sont venues encadrer des grands espoirs comme Cyprien et Dalbert par exemple, l'#OGC Nice est aujourd'hui solide leader avec 24 points. Le match d'hier est à l'image du début de saison.

Publicité
Publicité

Sans être forcément dominateur pendant 90 minutes, les Niçois sont impressionnants de maîtrise. Profitant de l'expulsion (sévère) de Nabil Fekir à la demi-heure de jeu, ils ont géré leur but d'avance inscrit dès la 5ème minute par un Paul Baysse des grands jours, et s'imposent au final 2-0. Côté Lyonnais, les interrogations persistent sur le niveau de cette équipe. Malgré les retours de blessure, Génésio continue de bricoler son 3-5-2 (3-5-1-1) qui, sans réel attaquant de pointe, ne fait peur à personne. Une défaite inquiétante qui vient conclure une semaine agitée en coulisses. Les joueurs devront se montrer beaucoup plus concernés et incisifs face à la Juventus mardi soir en Ligue des champions

Après le PSG, Monaco

Du côté de Toulouse, Dupraz et ses hommes continuent leur récital à domicile.

Publicité

Quatrième victoire à domicile pour le TFC qui, après avoir battu le grand PSG, s'offre Monaco. Le Stadium devient une forteresse imprenable et surtout un endroit où l'on voit du spectacle. Hier, la victoire face aux Monégasques ne souffre d'aucune contestation possible. Malgré l'ouverture du score de Valère Germain dès la troisième minute, Braithwaite et ses collègues dominent les débats et renversent la vapeur en seconde période pour s'imposer 3-1. Résultat logique et mérité donc pour le TFC qui se retrouve troisième devant... le PSG et Lyon. Alors, Nice et Toulouse sont-ils capables de maintenir cette dynamique sur le long terme ? Difficile à dire. Pour l'instant, comme le dit Pascal Dupraz, il y a ce petit brun de réussite qui accompagne les joueurs, bonifiant un état d'esprit remarquable. Un enthousiasme qui fait du bien à la Ligue 1.   #AS Monaco