"L'#OM Champions Project". C'est le nom du projet officiel lancé par le nouveau propriétaire du club phocéen Franck MC Court. Une appellation qui sonne très "marketing" et qui colle mal à un club de #Football. Elle a d'ailleurs beaucoup  fait rire du côté de la Canebière. Mais concrètement, à quoi doivent s'attendre les supporteurs Marseillais dans l'immédiat ? Le club sera officiellement vendu le 17 octobre, la semaine qui précède le classico. Une nouvelle équipe va donc investir les bureaux de la commanderie, avec à sa tête Jacques-Henri Eyraud, bras droit de MC Court et futur président du club. Économiquement, on ne sait pas exactement à quoi s'attendre en matière d'investissement.

Publicité
Publicité

MC Court a racheté le club 45 millions d'Euros. Selon les premiers chiffres avancés, il devrait investir 160 millions d'Euros. Pour beaucoup, cette somme est loin d'être suffisante pour monter une équipe capable de jouer le titre en #Ligue 1, et ne servirait "seulement" qu'à boucher les pertes enregistrées par le club chaque année. MC Court a également annoncé qu'il souhaitait se concentrer sur la formation des jeunes, qui en a bien besoin. Un projet certes très utile à long terme mais qui coûte très cher. Avec tous ces paramètres, on comprend que le budget consacré au recrutement sera beaucoup plus "serré" que prévu.

D'abord un directeur sportif pour l'OM

Voilà pourquoi l'objectif numéro 1 des nouveaux dirigeants de l'OM est la venue d'un directeur sportif d'envergure.

Publicité

Un homme capable de recruter "malin", de faire de belles acquisitions avec un budget limité. Le nom de Monchi, en fin de parcours au FC Séville, circule logiquement côté ciel et blanc. Il a fait des merveilles en Espagne et correspond au profil recherché. On parle également de Luis Campos, qui dispose d'un très large réseau de joueurs. Des noms séduisants mais pas gratuits. Ils ne sont pas fous non plus, et ne viendront que s'ils disposent d'un budget correct pour exercer leur métier. Voilà pourquoi certains proches du dossier s'inquiètent...Cette nomination peut aussi prendre du temps. À court terme, les supporteurs Marseillais ne vont donc pas forcément voir de gros changements au niveau de l'effectif, notamment lors du mercato hivernal. Les recrues potentielles seront conditionnées à la position qu'occupera l'OM au classement fin décembre. Mais il ne faut pas s'attendre à de grandes manoeuvres, sauf bien sûr s'il y a urgence. Les résultats du club cet automne auront surtout un impact sur l'avenir de Franck Passi, ou plutôt sur la durée de son CDD.

Publicité

Le changement, c'est maintenant avec Franck Mac Court ?

Après l'arrivée du directeur sportif, les nouveaux propriétaires ont clairement annoncé qu'ils souhaitaient également faire venir un nouvel entraîneur. Le sort de l'actuel coach Marseillais est donc réglé. Il va travailler dans les prochaines semaines pour essayer d'obtenir de bons résultats tout en sachant qu'il ne sera pas conservé. Pour lui, le défi est plus personnel, même si sa loyauté n'est pas remise en cause. Quitter l'OM avec le meilleur classement possible lui permettrait de retrouver plus facilement un club ensuite. On a tout de même connu des situations plus confortables. Pour le remplacer, le nom d'un certain Bielsa est évidemment évoqué. On parle aussi de Rudi Gracia, de Villas-Boas... des entraîneurs renommés qui eux aussi viendront seulement si le projet est cohérent. Difficile donc d'y voir clair en ce moment. Les chiffres annoncés en matière d'investissements ne correspondent pas forcément avec les noms évoqués, ni avec les prétentions affichées. MC Court, qui veut concurrencer le PSG sur le plan sportif, a-t-il les moyens de ses ambitions ? Attendons un peu de voir comment l'Américain va s'y prendre, enfin surtout combien il va mettre...