Le jeune milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été appelé ce jeudi après midi en Équipe de France par le sélectionneur #Didier Deschamps. Une convocation en équipe A méritée pour un joueur qui ne cesse de progresser depuis quelques années. Ce sera à lui de prouver qu'il mérite une première sélection contre la Suède et/ou la Côte d'Ivoire. 

Jeune du PSG, chance extraordinaire ou cadeau empoisonné? 

Etre un jeune du centre de formation du PSG dans les années 2010 est une chance. Pouvoir côtoyer, s'entraîner et progresser au contact de joueurs confirmés n'est pas donné à tous les jeunes footballeurs. Cependant cette chance est à double tranchant car si la mise en avant est immédiate, elle peut se révéler fatale si le jeune joueur ne donne pas satisfaction sur le terrain.

Publicité
Publicité

Cet handicap particulier, Adrien ##Rabiot en a fait sa force principale. Conscient de son potentiel, il a toujours estimé qu'il pouvait légitimement prétendre à une place de titulaire dans le club parisien malgré une féroce concurrence à son poste.

Un prêt salutaire

Àgé de seulement 17 ans pour sa première titularisation face à Bordeaux au Parc des Princes en août 2012, il étonne par son calme et sa lucidité dans les passes. Pourtant, il va devoir partir six mois en prêt à Toulouse en janvier 2013 car il joue très peu. Trop peu à son gout. Le passage dans la "ville rose" lui fera du bien car il enchaîne les matchs (13 rencontres disputées sur 16) et revient au PSG à l'été 2013 avec de grandes ambitions individuelles.

Un agent atypique

Pendant que la majorité des joueurs s'entourent de leur agent pour gérer l'extra sportif, lui a décidé de confier ses intérêts à sa mère.

Publicité

Sans expérience particulière, cette dernière a mis #Rabiot dans l'embarras en exposant publiquement ses doléances envers le PSG concernant le faible temps de jeu de son fils et le manque de respect témoignait lors de l'évaluation du nouveau contrat à signer. Bref au lieu de jouer profil bas, elle a surexposé son enfant à une pression supplémentaire.

Des statistiques remarquables

Protégé par son coach de l'époque Laurent Blanc, Rabiot a cependant continué à jouer et enchaîner les bonnes performances. En l'espace de 4 saisons, il a cumulé 131 matchs dont 21 en Ligue des Champions sous les couleurs parisiennes. Des chiffres éloquents qui justifient de manière logique le choix de Didier #Deschamps de le sélectionner pour les deux matchs qualificatifs la semaine prochaine.

Et maintenant ? 

Arriver en #Equipe de France est une sorte de consécration pour un jeune footballeur français. Déjà réserviste lors du dernier Euro 2016, il va avoir la possibilité de démontrer son potentiel avec la fameuse tunique bleue.

Publicité

Si le gamin garde sa fraîcheur, sa simplicité et son efficacité dans le jeu, il y a fort à parier que le sélectionneur en fasse un de ses futurs piliers. En attendant, Rabiot doit voir cette sélection comme une récompense du travail fourni sans perdre de vue que l'important démarre maintenant. Car on le sait tous, le plus important dans une carrière de footballeur n'est pas d'arriver au top niveau, mais bien d'y rester... #Equipe de France