Nos amis les chevaux doivent se demander pourquoi certains les privent de leur bonne couverture naturelle en poils d'hiver bien drus et soyeux ! Après avoir sondé de nombreux passionnés propriétaires, il s'avère que peu savent vraiment pourquoi ils pratiquent de la sorte... à moins que les véritables raisons ne soient guère avouables ! Bien entendu, la tonte est encore une preuve que nos interventions humaines sont trop souvent en contradiction avec les dispositions que la nature a prises avant de nous en avoir toucher mot. Tous les mammifères (tout le règne animal en général...) disposent de leur propres outils physiologiques pour faire face aux cycles climatiques saisonniers et cette horloge bien rodée se passe de toute intervention humaine pour fonctionner.

Publicité
Publicité

Ce qui est alarmant, à mon humble avis, c'est cette manière de tourner un acte à priori anti naturel, en geste indispensable pour telle ou telle raison. "On s'invente des excuses qui permettent de s'en tirer avec la conscience tranquille !"

Oui mais...

Notre cheval, qu'en pense-t-il ? Pas très compliqué de le deviner : il nous regarde de travers en se demandant pourquoi on a tant de cheveux et qu'on se permet d'éliminer leur couverture hivernale ! Tout cela pourquoi ? Plus chouette sur la photo le loulou à sa maman ?... Manque de courage pour se taper des pansages approfondis, plus certainement ! La transpiration à l'occasion d'un travail est un signe de parfaite bonne santé chez le cheval. Il est évident qu'un pansage dispensé à un poil d'hiver demande un peu plus d'énergie que sur un poil court.

Publicité

Et alors ?

Nous devons admettre que chaque cas est particulier et que ce geste de tonte, bien que peu souvent motivé par une véritable vraie bonne raison, est un geste passé à tel point dans le banal que personne ne se pose vraiment la question de savoir quelles sont les répercussions sur la santé du cheval. Précisé à juste titre par un par un ami passionné, "le pansage est un acte bienfaisant pour le cheval car il fait aussi office de massage musculaire et permet de détecter les douleurs et blessures..."

Mais là où l'aberration est la plus flagrante, du moins on peut l'interpréter de la sorte, c'est lorsque une fois la tonte effectuée, on se rue sur la couverture pour couvrir le loulou ! Allez comprendre ! #Animaux #Ecologie #Equitation