Après un Euro contrasté, où le défenseur de 35 ans a montré ses limites, Didier Deschamps a préféré faire confiance à Layvin Kurzawa, devenu titulaire au PSG. En équipe de France, le latéral du PSG a également été titularisé devant Lucas Digne, déjà remplaçant de #Patrice Evra à l’Euro. Contre l’Italie (1-0), la Biélorussie (0-0) en septembre, contre la Bulgarie (4-1) et les Pays-Bas (1-0) en octobre, le latéral parisien a été une alternative satisfaisante au joueur de la Juventus, bien qu’ayant un profil similaire : Très porté vers l’avant, il laisse beaucoup d’espace dans son dos.

Mais alors que l’avenir de Patrice Evra en équipe de France semblait bouché, au vu de son âge et des performances du natif de Paris, il a été rappelé pour pallier le forfait du titulaire, victime d’une blessure à une cuisse, pour les matchs contre la Suède et la Côte d’Ivoire.

Publicité
Publicité

Mais pourquoi faire appel à un élément de 35 ans, doublure d’Alex Sandro à la Juventus et qui n’a joué que 8 matchs cette saison ?

Une concurrence trop faible

Sa convocation est due à un problème qui agite les Bleus depuis bien trop longtemps : une pénurie de latéraux de niveau international. Il n’est d’ailleurs pas à exclure que Patrice Evra soit titulaire devant Lucas Digne, intermittent au FC Barcelone (9 matchs). Derrière le trio Kurzawa-Digne-Evra, on retrouve pêle-mêle Benjamin Mendy, Gaël Clichy et Benoît Trémoulinas.

Le latéral monégasque, ancien joueur de l’OM, n’a jamais été appelé chez les Bleus. En très net progression sous les ordres de Marcelo Bielsa lors de la saison 2014-2015, il a enchaîné une saison anonyme avec l'entraîneur espagnol Michel, avant un transfert cet été à l’AS Monaco, où il alterne le bon et moins bon.

Publicité

De son côté, Gaël Clichy a disparu des radars depuis bien longtemps, lui qui n’a plus été appelé chez les Bleus depuis octobre 2013. Quant à Benoît Trémoulinas, il est titulaire au Séville FC, mais son âge (30 ans) n’en fait pas l’avenir à son poste et sa faible expérience internationale, malgré de bonnes prestations chez les Bleus quand il est appelé, lui ferme la porte. Patrice Evra apparaît alors, du haut de ses 80 sélections, comme la moins mauvaise solution. En attendant d’en trouver une meilleure ? #Football #Equipe de France