La vidéo a déjà fait le tour des réseaux sociaux. Hier soir, lors de la rencontre opposant Fenerbache à Manchester United, #Zlatan Ibrahimovic s'est montré particulièrement nerveux. Il s'en est d'abord pris "physiquement" à Simon Kjaer, un défenseur adverse (il lui a serré le cou), avant de se signaler avec l'arbitre de la rencontre. Ce dernier était devenu un peu trop "tactile" pour le joueur, qui a repoussé "ses avances" avec l'arrogance et la condescendance qu'on lui connaît. Pour nous, les amateurs de la Ligue 1, nous sommes habitués. En France, Zlatan s'est souvent distingué par ce genre de gestes, pas toujours sanctionné d'ailleurs. Il a aussi invectivé des arbitres à la fin d'un match, insulté la France etc...Seulement, le Suédois n'exerce plus dans notre championnat.

Publicité
Publicité

Son statut de "super-star", qui lui a sans doute attiré une certaine forme d'indulgence générale dans l'hexagone, n'est plus le même aujourd'hui. Il évolue désormais à Manchester United, un club où il n'est plus qu'une star parmi les autres.. Ses sautes d'humeur passent mal de l'autre côté de la manche, surtout dans la période actuelle. En effet, les Red Devils connaissent un début de saison compliqué et les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances. La prise de pouvoir de Mourinho s'avère pour l'instant...hasardeuse, en pesant les mots. Et en Angleterre, c'est tout ou rien. On est excessif dans la haine comme dans l'amour. On accepte les personnalités qui dérangent, hors du commun, seulement si les performances suivent. Le meilleur exemple est bien sûr Éric Cantona. Le Français a beaucoup dérapé dans sa carrière.

Publicité

À Manchester, il s'est permis des déclarations choquantes , l'agression d'un supporteur en plein match, etc... Les fans lui ont tout pardonné. Pourquoi ? Parce que Man U. gagnait, en partie grâce à lui. Si vous êtes bon sur le terrain et que l'équipe enchaîne les victoires, vous pouvez tout vous permettre. Pour l'instant, c'est loin d'être le cas de Zlatan, et le personnage qu'il s'est créé pourrait bien le desservir. 

Incompatible avec le football Anglais ?

À l'annonce de son transfert cet été, beaucoup d'observateurs se sont interrogés.. Le profil de l'attaquant semblait bien différent des critères de jeu de la #Premier League. En effet, Ibra est certes costaud, mais il n'est pas forcément réputé pour sa vitesse et son sens du déplacement. Pendant un match, il marche beaucoup et n'est pas capable de fournir un pressing intense pendant 90 minutes. Oui, les raccourcis sont faciles et ces clichés ne reflètent pas nécessairement la réalité, mais les caractéristiques sportives du joueur ne correspondent pas à l'idée que l'on a de la Premier League.

Publicité

De plus, n'oublions pas qu'il a 35 ans. Il est logiquement plus difficile de s'adapter à cet âge qu'à 20 ans. Et encore une fois, si les résultats du club ne s'améliorent pas, la supériorité affichée, affirmée et revendiquée par le Suédois risque bien de ne pas faire l'unanimité du côté d'Old Trafford. Dans la presse anglaise (qui n'est pas la plus tendre et la plus objective du monde), on parle déjà d'erreur de casting, de fiasco. Non, Zlatan n'est pas fini, mais certains affirment qu'il n'est pas fait pour évoluer dans ce championnat. L'heure n'est pas à l'optimisme non plus concernant Mourinho et ses aptitudes à redresser la situation.                                                                                  Mais attention, on a déjà connu des retournements de situation assez extraordinaire dans le #Football, surtout dans cette région du globe. Il est encore trop tôt pour enterrer Zlatan, et Mourinho...