Samedi après-midi à 17h, au Stade-Louis-II, l’#AS Monaco se présentait face à l’AS Nancy-Lorraine avec deux absents de poids : son défenseur central polonais Kamil Glik, suspendu, et le milieu de terrain portugais João Moutinho, pas encore remis d’une blessure contractée en Ligue des Champions contre le CSKA Moscou. Mais ces absences n’ont pas pesé bien lourd dans la balance. Dès la 30e minute, l’AS Monaco menait 2-0 grâce à un doublé de son buteur colombien retrouvé, Radamel Falcao. D’une tête et d’un penalty, il mettait à l’abri son équipe face à une formation nancéenne dépassée et impuissante. A la 65e, le jeune Kylian Mbappé, rentré en jeu une minute plus tôt à la place de Valère Germain, reprenait de la tête un centre de Benjamin Mendy.

Publicité
Publicité

Puis dans les cinq dernières minutes de la rencontre, les Monégasques inscrivaient trois buts, avec un doublé de Guido Carrillo et un penalty de Fabinho dans les arrêts de jeu. Le score pourrait paraître sévère mais l’entraîneur de Nancy, Pablo Correa, a concédé qu’il reflétait le match. Sans accabler les joueurs, il s’est désigné comme le premier fautif.

Des statistiques affolantes

L’AS Monaco enregistre là sa cinquième victoire d’affilée en #Ligue 1 et revient à trois points du leader niçois, qui se déplace à Caen à 15h. Avec un PSG en difficulté, les Monégasques peuvent rêver d’un titre de champion de France s'ils maintiennent cette forme durant toute la saison. Les statistiques parlent d’elles-mêmes : l’AS Monaco est tout bonnement la meilleure attaque des cinq grands championnats européens, avec 36 buts en 12 journées ! Et ce n’est pas la première fois de l’année qu’ils infligent une raclée à un club de L1 : 6-2 contre Montpellier le 21 octobre et 7-0 à Metz le 1er octobre.

Publicité

Le FC Barcelone, avec deux matchs de moins au compteur en championnat, ne fait pas encore mieux (30 buts). En alliant force offensive et solidité défensive grâce à l’apport d’éléments expérimentés (Radamel Falcao, Kamil Glik, Fabinho) et de jeunes talents (Benjamin Mendy, Guido Carrillo, Kylian Mbappé), l’AS Monaco a peut-être trouvé la bonne formule. #Sport