En s'imposant largement face au promu Nancy 6-0, l'#AS Monaco a envoyé un signal fort à tous ses concurrents. Si le score est flatteur pour les monégasques, l'impression dégagée par les hommes de Jardim inquiète les autres équipes. Pourquoi ?

Un effectif de qualité. Assez pour le titre?

Un rapide coup d'oeil permet de voir que cette saison, l'AS Monaco a des joueurs de qualité à tous les postes. Du gardien en passant par le milieu de terrain et l'attaque, on s'aperçoit que l'effectif est constitué majoritairement d'internationaux. Encore en lice dans quatre compétitions, les monégasques ont la qualité et la quantité pour affronter ces échéances.

Publicité
Publicité

Avec un duo d'attaque Falcao-Germain en feu, une défense Jemerson-Glik complémentaire, des latéraux offensifs (Sidibé et Mendy), des milieux de terrain particulièrement techniques avec Lemar, Moutinho, Bernardo Silva, bref on le voit, Monaco est bien armée. Coach depuis désormais trois saisons dans le club de la Principauté, Leonardo Jardim a su faire évoluer la mentalité de son groupe. Attaché à une rigueur défensive de tous les instants, il a été capable de tendre vers un football plus offensif cette année, et par conséquent plus spectaculaire. La preuve avec les chiffres. En inscrivant 36 buts en 12 rencontres, l'AS Monaco possède non seulement la meilleur attaque de France devant Nice ou le PSG mais surtout la meilleure attaque d'Europe devant ... le FC Barcelone. Cela vous situe le niveau... 

Le titre ? On y croit à Monaco...

Dans le trio de tête depuis le début de la saison, les joueurs de la Principauté sont également performants en Ligue des Champions.

Publicité

Au delà de l'effectif de qualité décrit auparavant, ce qui frappe est l'expérience de ce groupe en dépit d'une moyenne d'age jeune. En effet, Glik, Moutinho, Subasic, Falcao, Raggi apportent un calme et une assurance aux jeunes pépites. On le sait pour réussir au plus haut niveau, il faut arriver à trouver l'alchimie parfaite entre l'insouciance de la jeunesse et l'expérience des anciens. Et ce Monaco 2016/2017 ressemble fortement à ce portrait robot. Certes la saison n'a débuté que depuis quatre mois. Oui il ne faut pas tirer d'enseignements hâtifs après une grosse victoire. D'accord, Nice et le #PSG sont de redoutables adversaires. Cependant, cet AS Monaco nouvelle génération est agréable à regarder, voire enthousiasmant par moments. Assez pour pouvoir aller chercher le titre de champion de France en fin de saison ? Rien n'est moins sur...

Le résumé du Monaco-Nancy en vidéo

#Ligue 1