On a beaucoup parlé du #PSG, durant l'été, entre le changement d'entraîneur inattendu qui a débouché sur l'éviction de #Laurent Blanc et le remplacement de #Zlatan Ibrahimovic parti vers le crachin de Manchester. Après les noms les plus fous annoncés, de Cristiano Ronaldo à Neymar, c'est un quasi statu quo en termes de grands noms qui avait finalement été noté.

Après quelques semaines d'exercice, que reste-t-il de ces inquiétudes pour le PSG ? Les interrogations sont-elles levées ou doit-on s'interroger sur les réelles possibilités du club parisien ? Le mercato hivernal apportera-t-il des réponses supplémentaires ?

Un été 2016 sous forme de plan B

Durant l'été, où tout le monde guettait la grande annonce, ce sont les noms de Ben Arfa, de Meunier, de Krychowiak et de Jese qui sont apparus.

Publicité
Publicité

Des joueurs intéressants, certes, mais personne n’apportant des garanties de pouvoir jouer les premiers rôles sur l'échelle internationale. Côté entraîneur, Umaï Emery a pris place sur le banc, où Diego Simeone était le plus attendu. Les inquiétudes pour le PSG sont alors nées.

Les inquiétudes de début de saison

En ce début novembre, on sent que, sur la scène internationale, le PSG n'affiche pas encore un rayonnement qui garantit une place dans le dernier carré, raison pour laquelle Laurent Blanc a été éconduit. Et, même en #Ligue 1, le PSG a du mal à jouer les épouvantails qu'il représentait encore l'an passé, rejoignant tout juste Monaco au classement et encore devancé par l'inattendu OGC Nice qui, pour sa part, après l'épisode Ben Arfa, est en train de faire renaître de ses cendres #Mario Balotelli.

Publicité

Pire, alors que tout semblait s'améliorer, la blessure de Cavani en ce début novembre vient raviver les doutes sur le fait qu'aucune autre solution n'a vraiment été pensée en termes d'avant-centre.

Quid du mercato d'hiver ?

Toutes ces inquiétudes conduiront peut-être le staff à changer son fusil d'épaule lors de la trève hivernale. Car, même s'il ne faut pas oublier l'arrivée prochaine de Lo Celso, c'est un nouveau milieu de terrain qui viendra gonfler l'effectif. Les pistes Agüero ou Bacca restent encore actives, comme quoi rien n'est encore terminé. À moins qu’#Antoine Griezmann… Mais, lorsque l'on connaît le peu de réussite des transferts hivernaux, on peut rester songeur… Et confirmer les inquiétudes pour le PSG. #Football