Mais qui va donc succéder à Nico #Rosberg ? La fin d'année approche, et #Mercedes n'a toujours pas communiqué le nom du remplaçant du champion du monde de #F1, qui avait décidé de prendre sa retraite peu après le dernier Grand Prix à Abu Dhabi. Les rumeurs et négociations vont bon train, et il semblerait que ce soit Valtteri Bottas qui tienne actuellement la corde. Mercedes négocie avec Williams afin que l'écurie britannique permette au pilote finlandais de rejoindre la Flèche d'argent laissée vacante par Nico Rosberg. Felipe Massa, qui avait décidé de prendre sa retraite, serait même sur le point de faire son retour chez Williams afin d'occuper la place vacante laissée par Bottas.

Publicité
Publicité

A 27 ans, le pilote originaire de Nastola s'apprête donc à basculer dans une nouvelle dimension, celle d'un potentiel champion du monde. Même si, bien évidemment, Bottas ne soutient pas la comparaison avec Lewis Hamilton niveau palmarès, le Finlandais totalement « seulement » neuf podiums en Formule 1.

Bottas plus expérimenté en F1

Un sacré remue-ménage et une chance en or pour Bottas nés de la décision du néo-retraité Nico Rosberg. Le champion du monde en titre a d'ailleurs un avis sur la question, comme il l'a confié à Sky Deutschland. « Wehrlein est le grand espoir allemand pour le futur/ Bottas est sans aucun doute un pilote plus expérimenté et Pascal constitue un risque, mais il pourrait peut-être surprendre dans le bon sens ». Toujours sans volant pour la saison 2017, le jeune pilote allemand dispose de touches chez Sauber et Manor, si Mercedes décide de ne pas lui confier le volant de Rosberg.

Publicité

De son côté, Lewis Hamilton ne serait pas très chaud à l'idée de voir un jeune pilote devenir son coéquipier. Le triple champion du monde de F1 craint sans doute la fougue de Wehrlein, à laquelle le Britannique préférera le sang-froid de Bottas. Mais, Bottas ou Wehrlein, là n'est pas vraiment la question pour Lewis Hamilton, qui sait d'ores et déjà qu'il fait figure de grand favori au titre de champion du monde 2017. Une saison qui, s'il est aussi agitée que son mercato, promet beaucoup !