Chaque année, les fans de #Football se demandent si la saison en cours sera la dernière d'Arsène Wenger à la tête d'#Arsenal. Et chaque année, depuis vingt ans, le technicien français continue son histoire d'amour avec les Gunners. Mais cette fois, l'ancien entraîneur de l'AS Monaco pourrait arriver au bout de son aventure londonienne. Critiqué par un nombre de plus en plus important de supporters, en raison de ses résultats mais aussi de son recrutement, Arsène Wenger ne fait plus l'unanimité à Londres. La deuxième partie de saison devrait s'avérer décisive concernant l'avenir du français. Si Arsenal ne parvient pas à décrocher le titre de champion d'Angleterre en fin de saison, la patience des supporters, mais surtout des actionnaires, pourrait arriver à bout. D'autant que ce n'est peut être pas en Ligue des champions, où Arsenal affronte le Bayern Munich de Carlo Ancelotti en huitième de finale, que le club londonien pourrait être amené à briller dans les mois à venir.

Publicité
Publicité

Le football londonien avec un fort accent italien

En cas de départ, volontaire ou forcé, d'Arsène Wenger en fin de saison, les dirigeants londoniens devront donc choisir un remplaçant d'envergure. Ils ont d'ailleurs commencé à travailler sur plusieurs pistes, dont l'une est révélée par la Gazzetta dello Sport. Selon le quotidien sportif italien, Massimiliano Allegri fait partie des potentiels successeurs d'Arsène Wenger. Toujours d'après le média transalpin, l'entraîneur de la Juventus Turin est en froid avec sa direction, et son départ en fin de saison pourrait être rapidement acté. Comme son compatriote Antonio Conte, Allegri pourrait alors prendre la direction de la Premier League avec, les Gunners l'espèrent, peut-être autant de succès que le voisin Chelsea et Antonio Conte.

Publicité

Nul doute que dans les semaines à venir, d'autres noms devraient émerger comme possibles successeurs de Wenger, tant le poste de manager d'Arsenal est convoité. La bataille pour succéder au technicien français ne fait que commencer... #Arsene Wenger