Même si ce derby n'a pas le même prestige que celui de Manchester, il n'en reste pas moins un match à part. De part son ancienneté tout d'abord, c'est la rencontre la plus jouée de toute l'histoire du championnat anglais. Mais également pour son ambiance et son intensité qui n'ont que très peu d'équivalent dans le monde. Avant la rencontre, l'enjeu pour les deux équipes était très différent. Everton, sur courant alternatif, reste sur une victoire probante face à Arsenal la semaine dernière et se devait d'enchaîner pour encore espérer accrocher une place européenne en fin de saison. Pour #Liverpool, il s'agissait de tenter de suivre le rythme du leader Chelsea, impressionnante depuis quelques semaines, pour ne pas dire définitivement adieu au titre.

Publicité
Publicité

Le titre justement a peut-être basculé à la toute fin de la partie.

Le quatrième arbitre annonce 8 minutes de temps additionnel. On se dit à ce moment-là que ça ne suffira pas pour débloquer le compteur tant cette rencontre a manqué d'occasions et de talent tout simplement. Et pourtant, Everton qui a globalement dominé le match s'est fait surprendre à la 95ème minute de jeu par le très opportuniste Mané. Pressé par Baines, Sturridge repique dans l'axe avant de déclencher une frappe au ras du sol, à l'entrée de la surface. Celle-ci heurte le poteau gauche avant que Mané, plus prompt que Funes Mori et Williams reprenne du gauche le cuir pour aller tranquillement faire trembler les filets. Everton est K-O debout et pensait au moins décrocher le point du match nul.

Everton domine, mais ne concrétise pas.

Dès le début du match, Everton veut marquer son territoire.

Publicité

Un pressing cohérent, une mentalité de guerriers et un quadrillage du terrain qui étouffe totalement les joueurs de Klopp. Pourtant les Toffees ne se créent pas la moindre occasion nette. Petit à petit les Reds s'enhardissent pour devenir de plus en plus menaçant au fil de la rencontre et obtiennent quelques situations chaudes comme à la 50e minute où Clyde voit sa frappe déviée. Les duels sont légions et personne ne veut laisser respirer l'autre. Un vrai derby anglais, avec les buts en moins. La fin du match approche et la tension monte. A la 68e minute de jeu, Barkley prend un carton jaune pour un tacle en retard sur Henderson. Dans la foulée, Lovren provoque Barkley et une bagarre éclate. Ces derniers échappent au carton rouge alors que l'enceinte de Goodison Park est en ébullition. Les minutes s'égrènent et le point du match nul semble satisfaire les deux équipes jusqu'à cette fameuse 95e minute, un coup de poignard pour les joueurs de Koeman. La chance du futur champion ? #Football #Premier League