Jusqu'où la folie spéculative du marché des transferts va emmener le #Football moderne ? La question est en droit d'être posée, tant les salaires et montants de transferts ne cessent d'évoluer à la hausse. La Premier League, le championnat anglais, est l'un des principaux acteurs de ce marché, mais la Chine et ses moyens considérables fait de plus en plus parler d'elle. A tel point que le nouvel eldorado du football espère attirer de plus en plus de grands noms dans les mois et les années à venir, dont celui qui a remporté son quatrième Ballon d'Or en 2016 : #Cristiano Ronaldo.

Un salaire de 150 millions d'euros par saison

« En Chine, ils ont offert 300 millions d'euros au #Real Madrid et 150 millions d'euros la saison au joueur », a ainsi révélé Jorge Mendes, agent du joueur portugais, au micro de Sky Sport Italia.

Publicité
Publicité

Une offre, sur le papier, très difficile à refuser. « Mais l’argent ne fait pas tout. Le Real Madrid, c’est sa vie », a également confié Jorge Mendes, rassurant ainsi tous les supporters du Real Madrid concernant l'avenir de CR7. Déjà auteur de 10 buts en championnat cette saison et bien décidé à remporter la Liga et une nouvelle Ligue des champions, Cristiano Ronaldo n'a en effet aucune raison de quitter la Casa Blanca sur le plan sportif.

La Chine va enflammer le mercato

Même si elle se heurte, pour le moment, au refus de CR7, la Super League chinoise continue en tout cas de se faire une place grandissante dans le monde du football. Après Oscar, recruté à Chelsea à coup de dizaine de millions d'euros, le championnat de plus en plus attractif a réussi à attirer Carlos Tevez en provenance de Boca Juniors. Un sacré coup sportif et médiatique, et un véritable jackpot pour l'Argentin, qui va toucher 40 millions d'euros par saison, devenant ainsi de très loin le joueur le mieux payé au monde.

Publicité

En cédant aux sirènes chinoises, Cristiano Ronaldo aurait pu s'emparer de ce titre honorifique. Mais à 31 ans, la star portugaise a encore de beaux jours devant elle sur les terrains espagnols et européens.