« Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître »

Non. Pas tout à fait. Cependant, l'aura de magnificence du duel, Roger Federer contre Rafael Nadal rayonne au-delà de la sphère de la petite balle jaune. Si l'on s'en réfère uniquement aux finales de Grand Chelem, le suisse et l'espagnol ont joué 8 de finales l’un contre l’autre mais seulement une unique à l’Open d’Australie en Janvier 2009. Une finale mythique dont les spécialistes de tennis continuent de débattre et les chaînes sportives d’en repasser les meilleurs moments. Une finale s'y incroyable que tous ceux qui s'intéressent au tennis même la marge s'en souviennent encore avec émotion.

Publicité
Publicité

Huit années plus tard, le 29 Janvier 2017, la planète tennis s’apprête à revisiter un des monuments du tennis mondial. La finale des finales.

13 années de rivalité

Les deux légendes du tennis ont passés une saison 2016 pour le moins en demie teinte. Tous les deux éloignés des courts de longs mois, chacun préfère se concentrer sur la qualité de leur jeu et la joie d’être de retour plutôt que sur leur rivalité vieille de 13ans. Bien que fort d'un palmarès impressionnant : Roger Federer 17 Grand Chelem et Rafael Nadal 13, les deux athlètes n'ont pas soulevé le trophée suprême depuis plusieurs années. Cette finale est une occasion inespérée pour l'un comme pour l'autre de montrer à la jeune garde du tennis mondiale que les ténors qu'ils sont n'ont pas dit leur derniers mots.

Publicité

En outre, cela signerait un retour triomphale dans la compétition alors que beaucoup les poussaient déjà vers la sortie, la retraite, la fin. Finalement, Roger Federer et Rafael Nadal prouvent qu'ils font plus que résister aux changements du tennis professionnel, ils continuent de l'écrire.

Un pronostic ?

Impossible d'établir un pronostic crédible tant les deux athlètes sont immenses. Toutefois, une chose sur laquelle absolument tout le monde peut s'accorder, cette finale sera un grand moment de tennis, de talent et de fair play dont les générations futures pourront largement s'inspirer. #AustralianOpen #Federer-Nadal