La première saison de #Pep Guardiola à #Manchester City n'est pas tout rose. Même si les Citizens ont fait le job en se qualifiant pour les huitièmes de finales de la Ligue des champions, ils vont devoir cravacher en championnat pour espérer décrocher le titre. En effet, le rythme de Chelsea paraît actuellement bien difficile à suivre, et le moindre faux pas met en péril un éventuel retour du club de Manchester. Forcément observé et montré du doigt au vu des attentes qu'il suscite, Pep Guardiola assure que sa formation progresse, sans pour autant cacher quelques inquiétudes. Depuis le début de saison, Manchester City se montre frileux défensivement, et manque d'options à la pointe de l'attaque derrière l'intouchable Sergio Agüero.

Publicité
Publicité

Sous contrat jusqu'en 2019 avec Manchester City

Autre inquiétude, celle de voir l'entraîneur espagnol tirer sa révérence dans les années à venir ! Dans un programme diffusé par la chaîne américaine NBC, Pep Guardiola a assuré sentir « que la phase qui mène à la fin de ma carrière approche ». Une déclaration choc de la part du technicien, qui a également reconnu qu'il ne serait plus entraîneur à 60-65 ans. Cependant, un départ de Manchester City n'est pas à l'ordre du jour. « Je vais passer trois ans ou peut-être plus ici, à Manchester City, mais je sens que la fin de ma carrière d’entraîneur est proche ».

Sélectionneur du Qatar en 2022 ?

Après ses nombreux succès comme joueur, et bien sûr comme entraîneur sur le banc du FC Barcelone et du Bayern Munich, Pep Guardiola semble donc avoir été touché par la lassitude du haut-niveau, et des exigences qu'il requiert. Cependant, coacher les Citizens ne sera peut-être pas la dernière activité du technicien ibérique dans le #Football, puisque la Qatar Football Association aurait toujours pour projet de faire de Guardiola son sélectionneur lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Publicité

Une expérience extrêmement bien rémunérée, qui permettrait ensuite à l'ancien milieu de terrain de profiter d'une retraite dorée...