Bientôt un coup dur pour le Paris Saint-Germain ? Dans son édition du jour, Le Parisien affirme que Marco Verratti fait l'objet d'un intérêt très prononcé du Bayern Munich. Actuel entraîneur du club allemand, et ancien coach du #PSG, Carlo Ancelotti décrocherait même souvent son téléphone afin de joindre l'international italien et de le persuader de rejoindre la Bavière. Ancelotti avait lancé Verratti en 2012 en Ligue 1, et les deux hommes sont donc restés très proches. Le technicien transalpin voit en Verratti le successeur idéal de Xabi Alonso, désormais âgé de 35 ans et dont le contrat se termine à la fin de la saison.

Un parcours en Ligue des champions décisif

Marco Verratti serait de plus en plus sensible à l'intérêt du Bayern Munich, un club capable de lutter chaque saison pour la victoire en Ligue des champions, alors que le Paris Saint-Germain bute sur les quarts de finale.

Publicité
Publicité

Si le PSG venait de nouveau à échouer cette saison dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, l'international italien pourrait donc décider de franchir le pas et de se diriger vers un départ, même si son agent, Danoto Di Campli, a tenu à rassurer les supporters parisiens ces derniers jours. « C’est un joueur très important et le PSG veut le garder, car il est dans une ville qui l’aime. Verratti a signé un contrat jusqu’en juin 2021 ».

La Juventus et l'Inter toujours dans le coup

Marco Verratti touche actuellement environ 800 000 euros bruts par mois, un salaire sur lequel le Bayern Munich n'aurait aucun mal à s'aligner. En revanche, le club allemand craint la concurrence des clubs italiens sur ce dossier, notamment la Juventus Turin et l'Inter Milan, et une indemnité de transfert qui pourrait s'envoler pour approcher les 100 millions d'euros.

Publicité

Si Carlo Ancelotti parvient à convaincre ses dirigeants de consentir à un tel effort financier, nul doute que le Bayern Munich devrait agiter le prochain #Mercato estival parisien. Un éventuel transfert qui pourrait rapporter une sacré plus-value au PSG, qui avait fait signer Marco Verratti en provenance de Pescara en 2012 contre « seulement » 12 millions d'euros. #Football