On ne peut plus arrêter l'#OM en cette fin de #Mercato ! Après les signatures de Morgan Sanson, Patrice Evra et Dimitri Payet, l'Olympique de Marseille attire un nouveau joueur. Il s'agit de Grégory Sertic, défenseur de Bordeaux. Formé chez les Girondins, celui qui possède également la nationalité croate va s'engager pour trois ans et demi avec Marseille, contre une indemnité de transfert d'environ deux millions d'euros. Un renfort de poids pour l'OM, qui pourra ainsi compter sur un joueur polyvalent, capable d'évoluer en défense et au milieu de terrain, qui connaît très bien la Ligue 1. Des caractéristiques qui ont séduit Rudi Garcia, l'entraîneur phocéen, qui a fait le forcing pour obtenir la signature du joueur, également convoité par le Werder Brême, alors qu'il était en fin de contrat avec les Girondins de Bordeaux.

Publicité
Publicité

Un mercato qui fait enrager les supporters bordelais

Une signature qui ne fait pas que des heureux, surtout du côté de Bordeaux. Pour de nombreux supporters, le départ du capitaine et d'un joueur emblématique du club en plein mercato hivernal témoigne du manque d'ambition du club girondin. Selon Ouest-France, Grégory Sertic a même fait l'objet de menaces de mort, dès que les premières rumeurs de son départ sont apparues. Le défenseur a même été obligé de fermer son compte Twitter. « Son dossier ne me satisfait pas car il est à six mois du terme de son contrat et ça n'avance ni dans un sens ni dans l'autre. Ça m'embête. Il y a des propositions de prolongation qui lui ont été faites que je trouve très bonnes. Ce n'est pas son avis. On est entre deux eaux. Ce n'est pas idéal », avait confié Jocelyn Gourvennec, il y a quelques jours en conférence de presse.

Publicité

L'entraîneur de Bordeaux regrettait le choix de son joueur, qui vient renforcer un concurrent direct des Girondins en plein milieu de saison. Les deux clubs ne sont en effet séparés que par un point au classement, et devrait lutter jusqu'à la fin de la saison pour une place qualificative en Europa League. #Football