Cette rencontre est la plus belle de la quinzaine, et on la doit à Rafael #Nadal et Grigor #dimitrov ! Les deux hommes ont évolué à un niveau rarement atteint. Même si pour le Bulgare on savait qu'il produisait un tennis de haute volée depuis le début de la saison, il était invaincu jusqu'à aujourd'hui en 2017, il n'en allait pas de même pour l'Espagnol que personne ne voyait revenir à ce stade-là, ou si peu. Mais depuis le début de cet #Open d'Australie et ses victoires de plus en plus convaincantes, il nous a montré qu'il avait tout récupéré, tennis, physique, confiance. Aujourd'hui il a du aller puiser dans le meilleur de ce qu'il sait faire pour s'imposer.

Publicité
Publicité

Rafa comme depuis le début de sa carrière ne cesse de repousser les limites de son sport. Cette victoire nous emmène vers une finale qui sera légendaire, après celle de Roger Federer lors de sa demi-finale. Les deux hommes qui se disputent le titre de meilleurs joueurs de tous les temps s'affronteront dimanche pour aller chercher un 15e titre en Grand Chelem pour le joueur ibérique et un 18e pour le joueur suisse.

Nadal remporte le plus beau match du tournoi !

Un match exceptionnel, il n'y a pas d'autre(s) mot(s) pour décrire ce que nous ont proposé les deux protagonistes de la deuxième demi-finale de cet Open d'Australie. On savait que ce serait un gros choc, mais à ce niveau là certainement pas ! Dimitrov, récent vainqueur de Brisbane, est en forme depuis le début de la saison, mais quelle évolution dans son tennis, sur son physique ! Rafa, lui, nous montre qu'il revient à son meilleur jeu depuis le début de la quinzaine, mais le revoir à ce niveau-là, quel bonheur.

Publicité

Forcément tout cela combiné nous a offert la plus belle rencontre de ce premier Grand Chelem de la saison. Quasi cinq heures de jeu, cinq sets, des points venus d'un autre monde tout au long du match, du suspens à ne plus savoir à quel saint se vouer, des rebondissement dans chaque jeu, des breaks des deux côtés, des balles de sets et de match sauvées, des échanges de plus de vingt coups en veux-tu en voilà, des jeux de plus de dix minutes, des sets de plus d'une heure, une Rod Laver Arena en fusion... Il est presque anecdotique de parler de victoire dans ce cas-là, les deux méritant tellement de ressortir vainqueur. Mais le tennis peut être cruel et souvent, comme à la grande époque, c'est Rafael Nadal qui s'en sort, et cela a une nouvelle fois été le cas, 6-3 5-7 7-6 6-7 6-4, pour s'offrir la possibilité d'aller affronter son meilleur adversaire en finale.

Rafa rejoint Federer pour une finale Légendaire !

Federer s'était qualifié hier en battant son compatriote Stan Wawrinka. Cela annonçait déjà une finale exceptionnelle quel qu'ait été l'adversaire se qualifiant aujourd'hui.

Publicité

Mais avec la victoire de Nadal cette finale prend une toute autre dimension, elle devient Légendaire ! Les deux hommes les plus titrés en Grand Chelem de l'histoire vont se retrouver pour aller chercher soit un 18e titre pour le Suisse, soit un 15e pour l'Espagnol, dans cette catégorie. Ne cherchez pas d'équivalent il n'y en a pas. Ces deux hommes ont mis la main sur le tennis pour de très longues années, depuis plus de dix ans. D'aucuns les mettaient déjà au placard, trop blessés, trop vieux, la concurrence trop féroce, mais lorsqu'on s'appelle Nadal ou Federer et qu'on a fait de ce sport "son" sport, on n'est pas à la retraite avant de l'avoir décidé ! Ils ont mis à mal tous les pronostics, passés tous les pièges mis sur leur chemin, et se retrouveront une nouvelle fois en finale d'un Grand Chelem pour nous offrir le plus beau des spectacles, lancer cette nouvelle saison de la meilleure des manières et surtout écrire une nouvelle fois l'histoire du tennis et du sport en général !