Cette lourde défaite face à Monaco (1-4), qui plus est à domicile, a sans doute permis à Franck Mc Court de mesurer concrètement la différence de niveau qu'il existe entre les deux équipes. Ce résultat pourrait bien l'inciter à faire des efforts financiers supplémentaires avant la fin du mercato.

Garcia préfère cibler l'arbitrage

Silva, Lemar, Falcao, Germain...les attaquants Monégasques nous ont offert un récital hier soir. En se procurant une multitude d'occasions, avec 4 buts marqués, ils ont donné une petite leçon de #Football à l'équipe de Rudi Garcia, qui possédait pourtant au coup d'envoi la meilleure défense d'Europe à la maison cette saison.

Publicité
Publicité

Bien aidé par des latéraux très présents offensivement, le quatuor s'est aussi reposé sur l'efficacité des milieux récupérateurs (Fabinho-Bakayoko), qui permettait une relance quasi immédiate.

Les Marseillais ont essayé de répondre aux assauts de leurs adversaires, notamment en première mi-temps. Grâce au jeu offensif prôné par les deux équipes, nous avons d'ailleurs assisté à 45 minutes de haute volée, qui prouvent que la Ligue 1 est bel et bien en train de rentrer dans une nouvelle ère.

À 0-2, Rolando permet à l'#OM de revenir à une longueur, grâce à une tête rageuse. Mais la machine de Jardim va se remettre en route rapidement, et Bernardo Silva (auteur d'un doublé hier) va inscrire le troisième but de son équipe juste avant la pause. À 1-3, le match est plié. L'#AS Monaco va même inscrire un but supplémentaire en deuxième période, portant à 60 le nombre de réalisations cette saison en 20 rencontres de championnat.

Publicité

C'est autant que Lyon et Marseille réunis.

Samson va signer

En tribune, Franck Mc Court constate les dégâts. En deux confrontations, l'OM s'est incliné 8-1 face à son adversaire du soir. Alors, même si Rudi Garcia et ses joueurs ont préféré critiquer l'arbitrage en fin de rencontre, sans doute pour atténuer la claque qu'ils venaient de recevoir, le propriétaire est cette fois conscient du fossé qui sépare son équipe du leader du championnat. Cette défaite pourrait bien précipiter l'arrivée de nouveaux joueurs chez les Phocéens.

Celle de Morgan Samson (Montpellier), qui paraissait déjà actée avant le match, devrait être annoncée rapidement. Celle de Payet, beaucoup plus hypothétique (et aussi beaucoup plus chère), est toujours dans les tuyaux. Après le résultat d'hier, Mc Court et son équipe pourraient bien faire le forcing auprès de West Ham, où le joueur est entré en conflit avec sa direction. En cas d'échec, le patron de l'OM devrait tout de même sortir son chéquier avant la fin du mois. Car même si "l'OM Champion Project" est censé débuter concrètement à l'été 2017, la déroute d'hier a confirmé les faiblesses actuelles et les besoins de l'effectif marseillais.

Pour résumer, il suffit de reprendre l'expression de Jean-Claude Godin (maire de Marseille) s'adressant à Mc Court le jour de son arrivée sur la cannebière : "il va falloir mettre les sous".