Cet #Open d'Australie est décidément le Grand Chelem des surprises. Les numéros un, deux, trois et aujourd'hui quatre éliminés. Rafael Nadal qui est en demie après deux ans compliqués, et Roger #Federer, tête de série numéro 17, qui se hisse jusqu'à la finale, pour aller peut-être remporter dimanche son 18e titre majeur, catégorie dans laquelle il détient déjà le record.Bien entendu il y a quelques années c'était monnaie courante de voir l'ancien numéro un mondial en finale d'un tournoi, mais depuis un an et demi cela n'était plus arrivé (US Open 2015). Cette année avant la quinzaine, peu étaient ceux qui auraient cru voir le Suisse à ce niveau là, et pourtant Roger est toujours là et tentera d'écrire l'histoire de son sport dans deux jours.

Publicité
Publicité

Après des victoires face aux 10e et 5e mondiaux, il s'est offert aujourd'hui son compatriote et numéro 4 au classement ATP, Stan #Wawrinka.

Un duel helvète qui n'avait rien de neutre !

Aujourd'hui en entrant sur le court, comme depuis quasi le début de la quinzaine, le plus âgé des deux Suisses n'était pas favori. Il avait en face de lui son ami et compatriote Stan Wawrinka, qui depuis deux ans s'est installé dans le top du tennis mondial et qui comptait bien montrer à celui qui fut longtemps son "exemple" qu'il était aujourd'hui meilleur que lui. C'était sans compter sur le retour en forme de Roger qui comme lors ces rencontres précédentes a démarré pied au plancher pour se décrocher une manche à rien, puis deux à zéro. On pouvait alors se dire que le duel attendu et plutôt en faveur du plus jeune des deux, allait en fait très vite se terminer en faveur de l'homme de 35 ans.

Publicité

Bien entendu il n'en fut rien, Stan Wawrinka mit un coup d'accélérateur pour en un peu moins d'une heure recoller à deux deux sets partout.Démarrait alors la cinquième et ultime manche de ce duel helvète. Dernier acte durant lequel c'est Federer qui réussit à mieux maîtriser ses émotions et la pression, pour finalement breaker et s'imposer 7-5 6-3 1-6 4-6 6-3 !

Une 6e finale pour un 18e titre en Grand Chelem !

Le joueur suisse s'est qualifié pour sa 6e finale de l'Open d'Australie qu'il a déjà remporté à quatre reprises, la dernière victoire datant de 2010 face à Andy Murray aujourd'hui numéro un mondial. Plus qu'une énième finale, c'est une occasion d'aller chercher son 18e titre en majeur et de mettre son record un petit peu plus à l'abri, et ainsi écrire une fois encore l'histoire du tennis ! Nul doute que la finale sera regardée avec attention du fait de cette possible victoire, et elle le sera encore plus si Rafael Nadal venait lui aussi à se qualifier pour celle-ci puisqu'il est celui qui peut tenter d'aller lui ravir ce record, l'Espagnol est aujourd'hui à 14 titres en Grand Chelem, mais lui a encore une étape à passer pour rêver d'écrire une nouvelle page du livre tennis !Quoi qu'il en soit Roger Federer a déjà réussi sa quinzaine, en mettant à mal tous les pronostics, mais nous aurions du nous en douter, les vrais champions ne renoncent jamais ! Pour Federer le prochain rendez-vous c'est dimanche, pour nous c'est demain avec la demi-finale Nadal - Dimitrov.

Publicité