Bryan Habana et Ma'a Nonu, deux joueurs du #Rugby Club Toulonnais, restent dans l'attente de la signature de leur contrat pour l'année prochaine. La situation n'est toujours pas réglée le samedi 21 janvier, jour du match le plus important pour leur qualification pour la Coupe d'Europe. L'équipe du sud de la France affronte Saracens, l'impressionnante équipe Anglaise championne d'Europe, tandis que ses deux joueurs doutent toujours de leur avenir.

Bryan Habana, le Sud-Africain de 33 ans, attend la signature de son contrat avec le club toulonnais, qui décidera de son avenir sportif selon le10sport. Champion du monde dans l'équipe des Springboks en 2007, l'ailier a un parcours impressionnant, sacré meilleur joueur du monde IRB en 2007, champion d'Europe et de France en 2014, entre autres.

Publicité
Publicité

Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, l'aurait confirmé oralement jeudi dernier mais sa situation restera vague jusqu'à fin février. Cette réponse déterminera s'il arrête ou non le rugby et retourne en Afrique du Sud. Ma'a Nonu, le centre issu des All Black, est dans le même cas. Il a quitté la célèbre équipe de Nouvelle-Zélande en 2015 après avoir participé à leur victoire lors de la Coupe du Monde et rejoint le #RCT en 2015. Il a lui aussi bénéficié d'un accord oral de la part du président, confirmant sa volonté de rester dans le club. Mais aucune signature encore, selon l'habitude de Mourad Boudjellal qui confie à l'équipe de BFMTV avoir employé l'entraîneur Bernard Laporte pendant 1 an sans contrat. On espère que l'avenir d'Habana et Nonu sera fixé avant cela !

Un Rugby Club Toulonnais en situation de faiblesse

En effet, au terme de 5 mois de compétition pour la Champions Cup, l'équipe toulonnaise, entrée en bourse récemment, apparaît en mauvaise posture rapporte Var-Matin.

Publicité

Sans avoir gagné un seul match à l'extérieur sous le commandement de Mike Ford, le RCT affronte aujourd'hui les Sarries, invaincus sur leur terrain. Un jeu exemplaire qui fait leur réputation, avec des joueurs de tête comme Maro Itoje, Owen Farrell et Chris Ashton. Pourtant, ils sont à leur désavantage avec l'absence des deux Vunipola, de Barritt et de Kruis, opportunité sur laquelle compte jouer le Rugby Club Toulonnais qui s'appuie sur trois joueurs fars : Giteau, J.Smith et Tuisova. Ce match a un caractère décisif pour Mike Ford le manager de l'équipe dont l'issue influencera son avenir dans la région. #Sport