On aurait pu croire que l'élimination de Novak Djokovic, numéro deux mondial, allait permettre à Andy #Murray nouveau numéro un de creuser un peu plus l'écart en tête du classement ATP, comme précisé dans un article précédent. En effet le Serbe vainqueur l'an dernier va à la fin de la quinzaine australienne perdre près de 2000 points. Il suffisait donc au Britannique, finaliste l'an dernier, d'aller dans le dernier carré ou mieux, pour prendre une avance confortable pour la suite de la saison.Tout est relancé depuis ce matin, puisque l'homme à la tête du tennis masculin s'est fait éliminer en huitièmes par une belle surprise de ce tournoi, l'Allemand Mischa Zverev, à ne pas confondre avec son frère Alexander, qui lui nous a offert avec Rafael Nadal la plus belle confrontation de la quinzaine à ce jour ! L'aîné des deux frères (29 ans pour Mischa, 19 ans pour Alexander) a créé la (plus) grosse surprise de ce premier #Grand Chelem de la saison, en sortant le numéro un mondial.

Publicité
Publicité

Au-delà du choc il faut sans nul doute retenir que l'année 2017 va tenir toutes ses promesses, à commencer par la fin de ce tournoi !

Murray, trop juste, rate sa chance de creuser l'écart

L'Écossais avait une chance, qui ne se représentera peut-être pas, de pouvoir creuser l'écart vis-à-vis de son principal poursuivant, Novak Djokovic. Avec la défaite de ce dernier et la perte de points qui va avec du fait d'avoir remporté le titre l'année dernière, Andy Murray en réalisant une bonne et à fortiori une très bonne quinzaine pouvait se donner de l'air dans la protection de son trône sur lequel il est assis depuis fin 2016. Mais c'était sans compter avec les rebondissements que nous réserve cette édition de l'#Open d'Australie. Aujourd'hui la surprise s'appelle Mischa Zverev, 50e joueur mondial, qui était au-delà de la 1000e place il y a deux ans après une sortie du circuit due à une blessure au poignet.

Publicité

Ce matin il a réalisé la plus belle victoire de sa carrière pour se qualifier en 1/4 en éliminant le numéro un mondial ! Murray a vu son adversaire enchaîner service-volée sur service-volée, slice sur slice, lui interdisant de mettre son jeu en place. C'était un pari risqué, notamment face à l'un des meilleurs relanceurs du monde, et pourtant cela a fonctionné ! En quatre sets Murray n'a jamais réussi à véritablement imposer son jeu et s'est donc, presque logiquement, incliné 7-5 5-7 6-2 6-4.

Une défaite qui rend le tournoi et la saison attrayants à plus d'un titre !

Murray ne prenant pas d'avance sur Djokovic, la bataille pour la place de numéro un mondial va donc se poursuivre tout au long de la saison, et à n'en pas douter le Serbe ne va pas laisser de répit au Britannique, qui lui ne se la laissera pas reprendre sans se battre. Les défaites des deux premiers mondiaux laissent également une belle place pour un "nouveau" vainqueur puisqu'ils avaient tous les deux trusté les quatre Majeurs de 2016 et donc relance également les débats quant à la nouvelle génération et à celui qui réussira à se hisser en tête de celle-ci.

Publicité

Mais nous pourrions également voir un ancien vainqueur à Melbourne reprendre le trophée, puisque Nadal, Federer et Wawrinka, déjà sacrés en Australie, sont encore en lice. Nul besoin de dire que si c'est l'un des deux premiers cités qui venait à l'emporter la grande histoire du tennis aurait une nouvelle page écrite et ce n'est pas anodin. Donc oui la sortie des numéros un et deux est une surprise, mais on le voit elle permet de nous projeter dans une saison qui sera, maintenant on le sait, exceptionnelle !