Au fil des jours, le transfert de Dimitri Payet à l'#OM prend des allures de feuilleton du #Mercato hivernal. Jeudi, Slaven Bilic, entraîneur de West Ham, confiait en conférence de presse que Payet ne voulait plus jouer pour le club londonien. Une grève qui n'a pas empêché le technicien croate d'affirmer que son joueur resterait au club cet hiver, quelle que soit l'offre transmise par Marseille. Bilic s'est d'ailleurs déclaré très déçu par le comportement de l'international français. « Tant qu'il ne change pas d'attitude, il ne figure pas dans l'équipe et n'est pas le bienvenu à l'entraînement », a confirmé le coach de West Ham.

Payet d'ores et déjà d'accord avec l'OM

De son côté, Dimitri Payet semble avoir mis de côté son aventure anglaise, puisque L'Equipe affirme ce vendredi que le joueur s'est d'ores et déjà mis d'accord avec l'Olympique de Marseille.

Publicité
Publicité

Le quotidien précise que l'international français y trouve son compte, tant sportivement que financièrement. Par ailleurs, la famille du joueur ne serait pas mécontente de retrouver la cité phocéenne. Dans ce dossier, West Ham est donc le dernier élément à convaincre. Une première offre de 23 millions d'euros a été refusée par les Hammers. Le club anglais, qui vit actuellement une saison difficile, risque de se montrer dur en affaires.

Chelsea, un concurrent de poids

Selon le Daily Telegraph, convaincre le club londonien est possible, mais cela va coûter très cher à Frank McCourt. En effet, une somme de 45 millions d'euros serait nécessaire pour éloigner Dimitri Payet de Londres et le faire revenir au Vélodrome, où il évoluait jusqu'à l'été 2015. L'OM acceptera-t-il de s'acquitter d'une telle somme pour un joueur qui fêtera ses 30 ans cette année ? Rien n'est moins sûr, d'autant que la situation de Payet alerte d'autres formations.

Publicité

The Sun explique que Chelsea étudie la possibilité de faire signer le joueur dès cet hiver. Un possible concurrent de poids pour Marseille, dans un dossier qui devrait continuer de s'emballer au fil des jours... #Football