AJ Brooks, connu sous le nom d’AJ Lee lors de ses années au sein de la #WWE a marqué tous les fans de #Catch, hommes et #Femmes confondus. Pourquoi ? Elle a révolutionné le catch féminin, elle a littéralement sauvé la division féminine qui a toujours été vu comme des poupées. En effet avant son arrivée à la WWE, les fans se concentraient surtout sur les Main Events, les combats masculins avec des athlètes comme John Cena, Randy Orton, Batista et compagnie. Un seul match féminin avait lieu durant la soirée, généralement ne dépassant pas 5 minutes, les spectateurs présents préféraient donc profiter de ce temps pour s’acheter des boissons et des encas, ils ne prêtaient aucun intérêt à ces catcheuses qui n’étaient vu que comme de jolies poupées blondes.

Publicité
Publicité

En 2012 tout change avec l’arrivée d’une fille pas comme les autres, Aj Lee.

Qui est Aj Lee ?

April Mendez Brooks signe officiellement son contrat à la WWE en 2012. Jeune, athlétique, AJ ne ressemble en rien aux autres catcheuses. Elle a ses propres gimmicks qui feront un buzz mondial le fameux « Crazy Chick » autrement dit « La fille cinglé ». Elle s’inspire grandement du personnage de comics Harley Quinn et elle excelle en la matière. Les téléspectateurs n’ont pas l’habitude de voir des filles comme elle à la télévision et encore moins dans le monde du catch. Aucune chirurgie esthétique, très brune, porto ricaine, petite de taille, shorts en jeans et converses ça change de toutes ces blondes filiformes aux extensions et faux ongles.

AJ Lee joue de sa différence physique qu’elle considère comme un atout car de nombreux fans de catch peuvent s’identifier à elle.

Publicité

Entre ses shorts en jeans et ses converses, son personnage unique interprétée à la perfection, elle grimpe les échelons au sein de la compagnie, devient la catcheuse la plus respectée car elle n’est pas là pour se faire des amies.

April à intégrer la WWE car c’était son rêve depuis ses 12 ans, son seul et unique objectif était d’obtenir le championnat et de le conserver le plus longtemps possible, objectif réussi. Grâce à son parcours atypique, son personnage de « folle » interprété à la télévision et son passé désastreux (sans domicile fixe, elle vivait dans des motels, dormait dans des voitures, a était femme de ménage, a dû abandonner ses études universitaires pour des raisons financières et surtout son problème de santé, Aj Lee est bipolaire), AJ a réussi a rassemblé une immense base de fans, plus de 3 millions de followers sur twitter, elle a fait exploser les ventes de produits dérivés la concernant à la wwe ( sold out en 3 jours !), et surtout si la division féminine existe encore aujourd’hui et qu’on lui accorde de l’importance c’est grâce à elle.

Publicité

Et maintenant ? Que devient AJ Lee ?

Après avoir quittée la wwe en 2015, un an après son mari CM PUNK, elle a écrit un livre, une biographie intitulée « Crazy is my superpower » vendu actuellement sur amazon déjà pré commandé à plus de centaines de milliers d’exemplaires à travers le monde. Elle vit à Chicago avec son mari l’ancien catcheur Cm Punk et a gardé cette habitude de garder ses projets secrets jusqu’à ce qu’ils se concrétise. Très secrète et mystérieuse, Aj Mendez Brooks est un exemple pour les jeunes filles du monde entier. Jolie, intelligente, humble, cette femme revient de loin et son message n’a jamais changer : « N’abandonner jamais, croyez en vous. Quels que soit vos différences, soyez en fier ! Si on croit on soit on atteint toujours ses objectifs ». Après avoir observé son parcours, je suis obligée de lui donner raison. Bravo à cette brillante athlète et un grand merci pour ce qu’elle a offert aux fans de catch.