Qui aurait pu croire à un changement aussi radical ? Ancien membre d’Electronic Arts et acteur majoritaire du succès mondial de la communauté FIFA en partie grâce à la création du mode en ligne « Ultimate Team », Peter Moore a décidé de couper les ponts avec les jeux vidéo afin de consacrer la suite de sa carrière au sein du football professionnel en rejoignant #Liverpool. Passé par l’entreprise Saga (2002) et Microsoft (de 2003 à 2006) respectivement en tant que président et vice-président, il termine alors sa carrière de développeur de jeux chez Electronic Arts où il tenait un poste de directeur général responsable de la section eSport depuis juillet 2007.

Publicité
Publicité

Le néo directeur exécutif du club des « Reds » n’a pas attendu éternellement pour afficher son enthousiasme à rejoindre cette institution du #Football mondialement reconnue. « À ceux qui m’ont envoyé de chaleureux messages d’encouragement, merci. Le jeu vidéo va me manquer, mais il est temps pour moi de réaliser un rêve. », indique hier soir l’intéressé via un communiqué depuis son compte Twitter.

Liverpool FC, club de cœur

Cette décision, au premier abord surprenante, est pour le moins loin d’être un hasard. Cet homme anglais de 62 ans est en effet un véritable et inconditionnel supporter de Liverpool depuis son plus jeune âge, d’autant plus qu’il est né à seulement plusieurs centaines de mètres des travées d’Anfield, stade mythique de Liverpool. Monsieur #Moore, futur « scouser » (terme désignant les personnes à la fois nées et habitants à Liverpool), aura ainsi la lourde tâche de faire mieux que son prédécesseur Ian Ayre, parti présider le club allemand du Munich 1860.

Publicité

L’équipe de Liverpool, entraînée par le charismatique Jürgen Klopp depuis déjà 1 an et demi affiche, malgré deux finales perdues (Europa League et EFL Cup en 2016), un bilan bien trop frêle au grand dam des supporters. À Moore d'amener Liverpool à la conquête d'un titre de champion d'Angleterre qui, comme les 26 années précédentes, ne sera probablement pas possible une fois de plus cette saison, même avec ... amour. #Premier League