Tel Michael Jordan, passé du basket au base-ball, #Usain Bolt est prêt pour sa reconversion. A l'image de celle de « Air Jordan », celle de « Lightening Bolt » pourrait ne pas être une grande réussite... mais le sprinteur jamaïcain a le mérite d'y croire. Dans les colonnes de Bild, le triple champion olympique de Rio a confirmé qu'il serait à l'essai dès le mois de juillet au Borussia Dortmund. « Je vais en profiter pour montrer que j’ai le niveau pour jouer avec les joueurs du BVB », a notamment confié Bolt, très impatient d'entamer les entraînements avec le club de la Ruhr.

Des entraînements dès juillet

Pour le Borussia Dortmund, l'opération est plus médiatique que sportif.

Publicité
Publicité

Mais ce joueur pas comme les autres a envie de croire en son étoile, lui qui est un grand fan de Manchester United. Celui qui aura 31 ans l'été prochain va devoir se dépêcher : il n'a plus que quelques années pour tenter de percer dans le monde du #Football professionnel. Si le club allemand venait à conserver Bolt au terme de son essai, le Borussia disposerait alors d'une attaque de feu, capable de prendre de vitesse n'importe quel défense. Le sprinteur jamaïcain a d'ailleurs précisé qu'il était impatient de savoir qui serait le plus rapide entre lui et Pierre-Emerick Aubameyang.

Un énorme coup médiatique

En novembre dernier, le président du Borussia Dortmund expliquait comment les contacts s'étaient noués. « Ce n'est pas une blague. Bjorn Gulde, le directeur général de Puma qui siège au conseil de surveillance du BVB, m'a dit il y a quelques semaines qu'Usain avait demandé s'il était possible de s'entraîner avec nous.

Publicité

Pour moi, ça ne pose pas de problème, et le coach est d'accord aussi », expliquait Hans-Joachim Watzke dans les colonnes de Kicker. Le club allemand tient donc l'occasion de réaliser un énorme coup de publicité en attirant l'un des plus grands sportifs de l'histoire. Pour Usain Bolt, désormais propice à profiter des opportunités qui s'offrent à lui, le rêve de toucher du doigt le monde du football professionnel n'en est désormais plus un. #buzz