Dans un Parc des Princes surchauffé et avec une équipe de Paris Saint-Germain gonflée à bloc, les protégés de Nasser Al-Khelaifi ont réussis un match parfait pour s'offrir une victoire de prestige face au #FC Barcelone en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Angel Di Maria a enfin été le joueur décisif. L'Argentin a frappé deux fois mardi, le jour de ses 29 ans, sur un coup-franc direct (1-0, 18e) puis d'une frappe enroulée sublime après la pause (3-0, 55e). Entre temps, Julian Draxler avait offert le second but aux supporters Parisiens dans un Parc des Princes en ébullition (2-0, 40e). L'incontournable Edinson Cavani, servi par Thomas Meunier, d'une frappe au premier poteau s'est chargé de fixer le score final (4-0, 72e).

Publicité
Publicité

Seule véritable occasion pour les Espagnoles a été créé par Samuel Umtiti qui a touché le poteau sur une tête à bout portant (83e). Sans compter le bémol avec la sortie sur blessure de Marco Verratti à la 60 ème minute, c’était peut-être la plus grande soirée européenne pour le Paris Saint-Germain. Le Barcelone de Luis Enrique se sont faits battre sur chaque duel. On a très peu vu le trio formé par Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar. La prestation du Paris Saint-Germain était certes de très haut niveau mais les Catalans n'ont pas montré une énorme envie de s'imposer avec un #Football très timide de la première à la dernière minute.

Unai Emery reste méfiant malgré la victoire très nette et a rappelé qu'il reste encore 90 minutes à joueur

Unai Emery et ses joueurs ne veulent pas penser qu'ils sont déjà qualifiés pour le tour suivant et reste méfiant pour le second match.

Publicité

"On connaît la difficulté des matchs à élimination directe. C'est difficile. On a parlé du premier match ici, à la maison, avec nos supporters. Le premier objectif était de gagner et après de ne pas encaisser de buts. L'équipe l'a fait. On a fini à onze malgré le carton d'Adrien Rabiot dès les premières minutes. C'est important. C'est un bon avantage, mais ce n'est pas fini. Il reste 90 minutes", a-t-il rappelé ensuite. Le Barça une équipe très forte, avec beaucoup de bons joueurs et on va souffrir là-bas" a réagi sur beIN Sports l'entraîneur espagnol. Après la défaite indiscutable subie de son équipe, Luis Enrique a reconnu la supériorité du #PSG. "Le PSG était supérieur. İls ont eu plus d'opportunités, ils ont mieux attaqué et le résultat est le reflet du contenu du match. On ne s'attendait pas à un match facile, on s'attendait à un rival de ce niveau et avec cette intensité. À Barcelone, on espère maintenant avoir un résultat semblable à ce 4-0, voire mieux. Ce sera très difficile, mais nous ne sommes qu'à la moitié de la confrontation".