Unanimement reconnu comme l'un des meilleurs défenseurs de la planète, #Sergio Ramos est aussi devenu un cadre majeur du #Real Madrid. A tel point que peu se souviennent que c'est à Séville que le natif de Camas a fait ses débuts, avant de rejoindre la Casa Blanca en 2005, à seulement 19 ans. Désormais âgé de 30 ans, Sergio Ramos a disputé 500 matches sous le maillot Merengue. Une performance qui lui a valu de recevoir un trophée lundi, lors d'une cérémonie organisée par le Real Madrid en son honneur. L'international espagnol aux 140 sélections avec la Roja en a profité pour donner son avis sur pas mal de sujets, dont son numéro de maillot.

Un but dans l'histoire du Real Madrid

« Le numéro 4 m’a toujours plus et m’a accompagné pendant toute ma carrière.

Publicité
Publicité

Je n’écarte pas la possibilité de porter le numéro 93 lors de ma dernière année », a notamment confié Sergio Ramos. Une déclaration qui fait référence à la spécialité du joueur, à savoir les buts dans le temps additionnel. Cela avait notamment permis au Real Madrid de pousser l'Atlético Madrid en prolongation lors de la finale de la Ligue des champions 2014, avant de remporter le précieux trophée, le dixième de l'histoire du club.

L'un des plus capés de l'histoire du Real Madrid

Avec 500 matches officiels disputés sous le maillot du Real Madrid, Sergio Ramos n'est en tout cas plus très loin du top 10 des joueurs madrilènes les plus capés. C'est Guti, l'ancien meneur de jeu, qui occupe la dixième place avec 542 rencontres. Un total que le défenseur espagnol est un mesure de dépasser. En revanche, aller chercher la première place de Raul et de ses 741 matches avec les Merengue paraît plus compliqué.

Publicité

Le joueur andalou va en tout cas connaître une sacré révolution dès la saison prochaine. En effet, Pepe, son partenaire privilégié en charnière centrale, va quitter le Real Madrid en fin de saison, direction la Chine. Sergio Ramos devrait donc évoluer aux côtés de Raphaël Varane, l'international français ayant déjà été adoubé, que ce soit par Ramos ou par Pepe. #Football