Mercredi soir, le #Football français a donc vécu une soirée historique... dans le mauvais sens. Jamais une équipe n'avait réussi à remonter un 4-0 en Ligue des champions. Le #FC Barcelone l'a fait en dominant le Paris Saint-Germain sur le score écrasant de 6-1. Une défaite qui fait enrager beaucoup de supporters parisiens sur les réseaux sociaux, notamment en raison de l'arbitrage. Certains dénoncent la non-expulsion de Gérard Piqué en première période, d'autres se plaignent du penalty accordé au Barça sur une faute mineure de Marquinhos sur Luis Suarez. Mais, lorsque le #PSG menait 3-1, un autre fait de match aurait pu tout changer.

Pas de langue de bois pour le défenseur du Barça

En effet, alors que les joueurs parisiens étaient toujours qualifiés au tableau d'affichage, à cinq minutes de la fin de la rencontre, Angel Di Maria s'est présenté devant Ter Stegen avec l'occasion de tuer définitivement tout suspense.

Publicité
Publicité

Mais l'Argentin, double buteur lors du match aller, manque le cadre. Sur les images, on voit clairement que le retour désespéré de Javier Mascherano gêne l'ancien joueur du Real Madrid. Le défenseur du FC Barcelone a d'ailleurs lâché une révélation à ce sujet. « C’est clair que j’ai fait faute sur Di Maria mais je ne crois pas que cela soit la raison de l’élimination du PSG ». Une bombe qui ne va pas manquer de faire réagir et enrager un peu plus les supporters parisiens.

Les joueurs ne se cachent pas derrière l'arbitrage

Du côté des joueurs en revanche, personne ne s'est réfugié derrière l'arbitrage mercredi soir. « On devait aborder ce match de façon plus sereine, c'est là qu'on voit qu'il manque un petit quelque chose à Paris. On a pris un coup sur la tête en voyant l'enthousiasme catalan et on n'a jamais réussi à inverser la situation.

Publicité

C'est difficile de trouver des explications », a ainsi confié Thomas Meunier, coupable d'une glissade et donc d'une faute grossière sur Neymar en début de seconde période, qui a offert le but du 3-0 sur penalty à Lionel Messi.