Deux jours après la fameuse « remontada » du FC Barcelone face au Paris Saint-Germain en huitième de finale de la Ligue des champions, les révélations continuent de tomber. Au lendemain de la déclaration de Javier Mascherano concernant sa faute sur Angel Di Maria et un penalty oublié, c'est une histoire autour de la présence de #Nicolas Sarkozy au Camp Nou le soir du match qui vient de surgir. Selon Radio Catalunya, l'ancien Président de la République était présent au stade en compagnie de Thiago Motta et Maxwell, absents pour cette rencontre capitale. Stressé en première période, le troisième de la primaire de la droite et du centre aurait exulté au moment du but d'Edinson Cavani, synonyme, pour beaucoup à ce moment-là, de qualification du #PSG pour les quarts de finale.

Publicité
Publicité

Une réaction qui aurait suscité l'agacement des supporters catalans présents autour de lui. Nicolas Sarkozy leur aurait alors plusieurs fois lancé « Hala Madrid ! », cri de ralliement des supporters merengue.

Un Barça-PSG sous tension pour Sarkozy

Toujours selon la radio espagnole, un membre de la sécurité du Camp Nou a alors décidé de calmer la situation en demandant à Nicolas Sarkozy de quitter sa place... avant de revenir ensuite pour assister à la fin du match, et au scénario incroyable aboutissant à la qualification du FC Barcelone. Sans doute trop à leur joie, les supporters catalans chambrés par Nicolas Sarkozy n'ont sans doute pas pensé à lui rendre la monnaie de sa pièce... Supporter acharné, l'ancien chef de l’État est également un favori au poste de président du club si le propriétaire qatari décidait de débarquer Nasser Al-Khelaifi.

Publicité

« Je pense qu’il a beaucoup de travail ! Je pense que le président Sarkozy n’a pas le niveau pour ça », avait lancé il y a quelques mois l'actuel président du PSG à propos de Nicolas Sarkozy. Proche du Qatar, attaché au Paris Saint-Germain et possédant de nombreux contacts à l'international, l'ancien Président de la République a tout de même le profil idéal du successeur d'Al-Khelaifi. #Football