Monaco pourra-t-il résister ? Le club du Rocher impressionne l'Europe du #Football depuis le début de saison, faisant de ses joueurs les plus convoités du prochain #Mercato estival. Entre Kylian Mbappé, Benjamin Mendy, Radamel Falcao, Fabinho, Thomas Lemar, Bernardo Silva ou encore Tiémoué Bakayoko, l'ASM pourrait faire face à un véritable exode cet été. Le premier départ pourrait justement concerner Bakayoko, récemment appelé en équipe de France par Didier Deschamps. Le milieu de terrain formé au Stade Rennais devrait franchir un palier supplémentaire en quittant son club et la Ligue 1 dans les prochains mois.

Une association avec N'Golo Kanté

En effet, selon le média italien TMW, le transfert de Bakayoko vers #Chelsea serait d'ores et déjà bouclé.

Publicité
Publicité

Le média affirme que le joueur et le club monégasque se sont entendus avec les Blues pour un contrat de cinq ans et une indemnité de transfert de 45 millions d'euros. Le milieu de terrain, qui n'a jamais caché son attirance pour la Premier League, était également très convoité par Manchester United en janvier dernier, lors du mercato hivernal. Ce serait donc Chelsea qui aurait raflé la mise, Antonio Conte souhaitant probablement associer Bakayoko à un autre tricolore en la personne de N'Golo Kanté.

Vendre Bakayoko pour conserver Mbappé ?

« On résiste mais, à un moment donné, je suis obligé de penser comme un dirigeant pour le bien du club. Bien évidemment que je veux conserver tous mes joueurs, bien évidemment que je veux gagner des titres. Mais l'économie n'est pas la même pour tous. Il n'y a que très peu de clubs dans le Monde qui pourraient résister à n'importe quelle offre.

Publicité

Ils ne sont que très peu », confiait en janvier dernier Vadim Vasilyev, vice-président de l'AS Monaco, à propos de ses joueurs. Un départ de Tiémoué Bakayoko pourrait donc être un « sacrifice » en vue de conserver d'autres éléments très convoités. On pense notamment à Kylian Mbappé, autour duquel tourne de plus en plus le Real Madrid qui, selon la presse espagnole, serait prêt à mettre plus de 100 millions d'euros sur le néo international français.