De nombreux joueurs peuvent en témoigner, José Mourinho n'est pas toujours tendre avec ses protégés. Mesut Özil fait partie des footballeurs humiliés par le « Spécial One ». Désormais joueur d'Arsenal, l'international allemand revient sur cet épisode dans son autobiographie, dont Bild s'est procuré plusieurs extraits. L'entraîneur portugais, alors au #Real Madrid, avait fait le forcing pour attirer le numéro 10 allemand dans la capitale espagnole. Mais très vite, José Mourinho a multiplié les reproches à l'encontre du joueur. En cause : la nonchalance d'Özil et son manque d'impact dans les duels.

Un clash mémorable

« Tu penses que faire deux belles passes c’est suffisant.

Publicité
Publicité

Tu es trop délicat quand tu vas au duel. Tu te crois si fort que tu ne donnes que 50% de ce que tu peux donner », avait ainsi lancé José Mourinho à l'Allemand à la mi-temps d'un match. Des propos qui n'ont pas du tout plu à l'ancien joueur du Werder Brême, qui s'est empressé de jeter son maillot aux pieds de son entraîneur. Réplique immédiate de Mourinho : « Ah, tu abandonnes maintenant ? Tu es vraiment un lâche », rage le technicien portugais. « Tu sais quoi ?! T’es un gamin. Va prendre ta douche, on n’a pas besoin de toi ». Özil n'est donc pas resté sur le terrain lors de cette rencontre. Il s'est ensuite excusé auprès de son capitaine, Sergio Ramos.

Une relation productive

Dans les semaines qui ont suivies, l'international allemand a surtout eu l'occasion de s'expliquer avec José Mourinho sur les attentes du Portugais.

Publicité

Un épisode qui a porté ses fruits, puisque Mesut Özil s'est avéré être un élément clé du Real Madrid lors du mandat du « Special One » sur le banc de la Casa Blanca. Avec une Liga et une Coupe du Roi remportées, ce mandat n'a pas vraiment été à la hauteur des attentes des supporters merengue. Les deux hommes ont ensuite chacun poursuivi leur route, Mourinho à Chelsea, et Özil du côté d'Arsenal. Le milieu allemand pourrait d'ailleurs quitter le club londonien l'été prochain, lui qui hésite de plus en plus à prolonger son contrat. Courtisé par de nombreux clubs, il ne devrait cependant pas revenir au Real Madrid. #Clash #Football