Battu largement par le PSG en huitième de finale de la ligue des champions Andres Iniesta croit toujours en une possible remontada. Voilà déjà deux semaines que le FC Barcelone a reçu une véritable corrections en Ligue des Champions. Sur la pelouse du Parc des Princes, les joueurs de Luis Enrique se sont en effet effondrés devant un Paris Saint-Germain grandiose et ses fans, qui se rappelleront sûrement longtemps de cette Saint-Valentin 2017.

Ayant concédés quatre buts d'écart sans même sauver l'honneur dans ce huitième de finale aller de Ligue des Champions, les hommes de Luis Enrique ne sont bien évidemment pas en position de force avant de disputer le deuxième round, qui va se dérouler dans un peu plus d'une semaine au Camp Nou.

Publicité
Publicité

Un retard plus que conséquent, et quasiment déjà synonyme de qualification pour le quadruple champion de France en titre.

Iniesta croit toujours à la remontada

Pourtant, l'espoir il y'a et tout n'est pas perdu pour l'ogre catalan. Devant les socios, les catalans ont déjà fait quelques miracles dans leur histoire, et l'enceinte du Camp nou est souvent le théâtre de renversements de situations incroyables. Malgré tout, aucune équipe n'a su remonter un écart aussi large à ce stade de la compétition de par le passé. Et si un défi immense attend les coéquipiers d'Andrés Iniesta, il est évident qu'aucun d'entre eux n'a l'intention de lacher le match avant la fin des 90 minutes et de la rencontre.

En tout cas pas le capitaine du Barça, qui n'a cessé de répéter dans le quotidien Sport que la remontada était encore possible.

Publicité

Rendez-vous dans huit jours.

"Il faut y croire. Même si cela est compliqué. Et nous y croyons. Nous avons des arguments pour mettre en péril leur qualification et nous sommes obligés de faire un très grand résultat. 4-0 c'est un score très large, mais nous avons des options pour faire quelque chose de bien. Nous avons des arguments pour les éliminer." La partie s'annonce deja grandiose pour le retour , tous les arguments sont reunis pour nous offrir le 8 mars un match de reve. #Barcelone #Football