Malgré le fait que l'élimination brutale de la Ligue des Champions 6 buts à 1 face au FC Barcelone soit encore dans un coin de leurs têtes, les joueurs de la capitale tenaient à s'imposer au Parc des Princes face à l'actuel 4ème du classement. Il s'agissait d'un match important pour les deux camp. En plus du côté psychologique, les Parisiens cherchaient aussi à faire un résultat afin de rattraper Monaco, fraîchement qualifiés en quarts de finale de la Ligue des Champions et également actuel leader de la #Ligue 1.

Du côté lyonnais, c'est également une histoire de classement. Il était important de gagner afin de conforter cette place au pied du podium et par la même occasion tenter de rattraper Nice qui pointe à la 3ème place avec 14 points d'avance sur les Rhodaniens. Il s'agissait également de confirmer après la qualification en quarts de finale de la Coupe Europa grâce à la différence de buts face à l'AS Rome.

Un match au goût amer pour les Gones

Le point important à souligner de cette rencontre reste avant tout la première mi-temps, où tout les buts ont étés marqués. Ça avait pourtant bien commencé pour les Lyonnais avec l'ouverture du score de Lacazette dès la 6ème minute. Il reprend une déviation de Rafael au second poteau pour tromper Trapp après un corner. C'est le 23ème but de l'attaquant français cette saison et il envoi par la même occasion un signal fort à Didier Deschamps le sélectionneur des bleus qui a décidé de ne pas le retenir pour les rencontres amicales les opposant au Luxembourg et à l'Espagne les 25 et 28 mars prochain.

Malgré l'ouverture du score rapide de la part des Lyonnais, il fallait compter sur le #PSG pour oublier la "remontada" qui leur a été infligé au cours de la semaine. C'est donc des parisiens revanchards et offensifs, touché dans leur orgueil après l'ouverture du score de Lacazette, que l'on a retrouvé avec Adrien Rabiot notamment, qui marque dans la zone des 6 mètres à la 34ème minute après un magnifique une deux avec Angel Di Maria. Les Parisiens que l'on retrouve 6 minutes plus tard avec Julian Draxler qui double la mise au point de pénalty, très bien servi par Javier Pastore du côté gauche, Anthony Lopes ne pouvait rien faire.

Que retenir de cette rencontre ?

On peut dire que la rencontre ne s'est joué que sur une seule mi-temps étant donné que la seconde n'a entraîné aucun but.

Chiffres à retenir:

- 11ème défaite de Lyon cette saison

- Lyon est à 14 points derrière Nice donc peu de chances d'être sur le podium

- L'Olympique de Marseille à 4 points de Lyon, si les lyonnais perdent leur rythme il se peut que les Fosséens les doublent au classement.

- Le Paris Saint Germain est à 3 points de Monaco et de la tête du classement (avec un match d'avance)

- La grande partie de Javier Pastore, qui a signé une rencontre exceptionnelle avec son importance dans le collectif parisien.

- C'est la première fois depuis le début de la saison que Edinson Cavani enchaine deux matchs d'affilé sans marquer en Ligue 1

La fin de saison s'annonce haletante avec ce duel que l'on va suivre de près entre l'AS Monaco actuel leader et le Paris Saint Germain qui souhaite conserver son titre. #Football