Le maître de jeu de la rencontre qui opposait le FC Barcelone et le Paris Saint-Germain (6-1) en #Ligue des champions avait été fortement critiqué à la sortie de ce match. Certaines requêtes ont même été entamées par les dirigeants du club de la capitale française. Mais finalement l'arbitre allemand vieux de 38 années s'en est sorti indemne, car il a bénéficié de l'appui de la fédération européenne qui par la voix d'Aleksander Ceferin a confirmé lors d'un interview le mercredi 22 mars 2017 qu'aucune suspension ne sera faite contre Monsieur #Deniz Aytekin.

Peut-on juger la gestion de Deniz Aytekin parfaite lors du huitième de finale de la ligue des champions ? Malgré l'appui de la fédération européenne de football, les dirigeants de l'UEFA reconnaissent tacitement que la gestion du 8 mars de l'arbitre allemand Aytekin à Camp Nou n'était pas parfaite mais vicieuse non plus.

Publicité
Publicité

Le président Aleksander Ceferin prend position et déclare qu'il est hors de question de punir l'arbitre du match de cette rencontre.Selon lui la demande de sanction contre Aytekin est irrecevable, car on ne peut pas suspendre quelqu'un juste pour de petites imperfections et invite tout le monde à un débat moins tendu. Il illustre son argument par "C'est comme si vous suspendiez ou bannissiez le joueur qui a manqué un penalty, il va juste sur le banc s'il manque beaucoup de penalties." Certaines sources nous révèlent que Pierluigi Collina, le célèbre arbitre italien, actuellement responsable en chef de l'arbitrage à l'UEFA était sur le point d'infliger une sanction contre Deniz Aytekin en le faisant plus arbitrer dans la plus prestigieuse compétition du monde soit en l'envoyant en europa ligue.Le quotidien parisien nous apprend que la lettre de recours adressée tantôt par les hommes de Nasser Al-Khelaïfi est sans suite même après avoir décelé une quinzaine d'erreurs et soumis une pétition de plus de trois cent mille (300 000) internautes pour rejouer la rencontre dans un souci de réparer les erreurs de l'arbitre allemand durant le match qui les opposait au Catalan en ligue des champions.

Publicité

Déçu par la décision de l'UEFA dont le siège se trouve dans la capitale française, le président qatarien du PSG déplore le manque flagrant de lucidité de l'arbitre allemand Monsieur Deniz Aytekin.

Deniz Aytekin n'a pas été épargné en Allemagne

Sauvé en France, l'officiel allemand est sévèrement critiqué dans son pays. La décision de l'UEFA sur la gestion de monsieur Deniz Aytekin lors de la déroute du #PSG au Camp Nou est remise en question. Le point de vue diffère selon les presses et les pays car la presse française s'est naturellement focalisée sur la défaite parisienne, l'Espagne a célébré la remontada barcelonaise et la majorité des journaux ont analysé plutôt les décisions litigieuses et contestables de leur compatriote.