L'équipe des bleus affrontera ce samedi soir le Luxembourg, dans le cadre des éliminatoires du mondial 2018 qui aura lieu en Russie. L'Amérique du Sud va certainement transférer la pression qu'elle a connue hier aux équipes Européennes. Malgré ses difficultés à s'imposer, avec un rang très en dessous des performances individuelles de ses acteurs, l'Argentine du Catalan Lionel Messi a repris son titre de favoris en battant l'équipe nationale du Chili. Jusque-là, Alexis Sanchez et ses coéquipiers étaient considérés comme les maîtres des hautes œuvres face à l'équipe de l'Argentine qui a été cinq fois championne de la Copa América. Cette période de domination semble être révolue, car les poulains d'Edgardo Bauza ont anéanti les ambitions du Chili sur un score très serré d'un but à zéro, sur penalty assuré par la star planétaire Leo Messi.

Publicité
Publicité

Le match n'a pas été difficile pour l'équipe d'Argentine. En effet, elle a pu s'assurer d'un but en début de période, particulièrement dans les seize premières minutes après le coup d'envoi devant plus de soixante mille spectateurs au Stade Monumental de Buenos Aires. Cet exploit de la sélection albiceleste, ramène l'équipe du Barcelonais de la cinquième place à la troisième. C'est est un coup dur pour l'équipe du Chili, petit pays voisin de l'Argentine et vainqueur des deux dernières deux Copa America, car elle est désormais classée sixième dans la course vers le mondiale 2018.

Messi ressuscite l’Argentine, Neymar punit Cavani

Le Brésil retrouve ses allures de grande équipe avec Neymar et sa bande. Ces derniers ont battu une grosse équipe de l'Uruguay sur sa propre pelouse chez lui au Estadio Centenario.

Publicité

Avec un but prématuré d'Edinson Cavani a la 8e minute sur penalty, les coéquipiers de #Luis Suarez étaient loin d'imaginer une remontada de la part de la Seleçao. Cependant, avec le triplé de l'homme du match Paulinho ajouté à la magnifique frappe de Neymar, l'homme en forme du Fc Barcelone. Le Brésil s'assure donc une bonne première place devant l'Uruguay. En outre, l'Argentine de #Lionel Messi qui avait presque perdu toute chance de qualification, se voit ressusciter par le Messie. Reste à voir avec les 4 dernières journées d'ici le 10 octobre 2017 contre l'Equateur. #Neymar Jr