Après la victoire des hommes de zizou contre les sous-marins jaune, Ramos le défenseur emblématique merengue a profité de la présence des journalistes et de la presse dans les coulisse pour répondre à Piqué. Un nouveau voyage a Villaréal qui avait tout de la rencontre qui ne sera pas simple a gagner. Heureusement pour les fans du club, l'équipe merengue semble s'être remise de sa défaite de la semaine face à Valence, puisque elle est venue s'imposer face a Villaréal - une équipe difficile a battre - un score final (3-2) dans une rencontre très difficile vu la physionomie du match - notamment grâce à un but marqué par la star portugaise Ronaldo, sur un penalty généreux.

Publicité
Publicité

Une erreur du corps arbitral vraiment grave, car elle a permis de façon étonnante aux coéquipiers de la star portugaise de garder la tête d'un championnat espagnol. Se sentant dans une forme d'injustice Gerard Piqué le défenseur blaugrana a sorti son smartphone, et a lâcher sur Twitter comme il en a souvent pris l'habitude ces derniers temps, une preuve sur image de la dite faute de l'arbitre qui a vraiment (et on peut le dire ainsi) eu un impact conséquent sur le haut du classement de la liga car en cas de contre performance du Real le championnat allait être relancé totalement.

Ramos lance une réponse plutôt sèche !

le défenseur espagnol du Barça à travers son compte tweeter a encore dénoncé les décisions arbitrales qui ont été favorables au Real, par rapport au FC Barcelone, en postant une image prouvant ces fameuses erreurs.

Publicité

Alors, au moment de répondre à la presse après la partie devant les médias, le défenseur merengue n'a pas hésité un instant avant de répondre a Gerard Piqué.

"Les arbitres font un travail dur. Pour la réponse de Piqué sur Tweeter sur la faute d'arbitrage, cela aurait risqué de m'étonner si c’était Lionel Messi ou si ça venait d'un autre joueur de leur équipe qui l’avait publié mais Gerard Piqué, on connait qu'il n'aime pas trop notre club, c'est pas la première fois il fait ce genre de choses...

Ramos a continué jusqu'au latéral blaugrana Alves, qui l’a qualifié de prétentieux après ses mauvaises aventures avec les fans de Séville.

"Venant de Alves, une personne qui ont le sait très bien adore un jour le championnat Brésilien, le jour suivant celui de l’Espagne et l’année qui va suivre le championnat italien. On supporte Séville, ou on la supporte pas...". On attend avec impatience le prochain Classico qui s'annonce déjà très électrique ! #Football #Real Madrid