Décidément, la déclaration de Gérard Piqué n'en finit plus de faire réagir en Espagne. Mardi soir, après la victoire de la Roja (0-2) contre la France en match amical au Stade de France, le défenseur du FC Barcelone s'était arrêté devant la presse. L'occasion pour lui de régler ses comptes avec le #Real Madrid en répondant à une question sur l'arbitrage vidéo. « Tout se résume au fait de porter un maillot blanc, mais ça va beaucoup aider. Au début, le temps d’attente (de validation ou d’annulation d’un but) surprend, mais ça va s’améliorer », avait expliqué le joueur, résumant les décisions favorables de la vidéo à la couleur blanche du maillot de l'Espagne, la même que celle du Real Madrid.

Publicité
Publicité

Une réponse pleine d'humour de Sergio Ramos

Gérard Piqué ne s'était pas arrêté là, dénonçant les valeurs du Real Madrid et la présence dans les tribunes de Santiago Bernabeu de la juge qui a inculpé ses coéquipiers Neymar et Lionel Messi. Son coéquipier en sélection et capitaine de la Casa Blanca, Sergio Ramos, avait d'abord tenu à répondre. « Piqué ne va pas changer l’histoire du Real Madrid et ne lui retirera pas ses titres. Le blanc lui va mieux et il ne sait pas comment l’exprimer ». Une sortie pleine d'humour, ce qui n'a pas empêché le président Florentino Pérez de répondre lui aussi à cette attaque.

Florentino Pérez défend les valeurs du Real Madrid

L'homme fort du leader de la Liga s'est ainsi exprimé sur le sujet lors de l'officialisation d'un accord entre le club merengue et le groupe Telefonica.

Publicité

« Notre équipe est admirée pour avoir écrit une histoire victorieuse. Notre club est respecté pour les principes et les valeurs qui constituent l’ADN de son maillot et qui sont à la base de la légende du madridisme. Le dépassement de soi, le fait de ne jamais se rendre, l’humilité, le respect, et la conviction qu’une victoire doit toujours en appeler une autre : telles sont les valeurs du Real Madrid ». Une réponse claire qui ne restera sans doute pas sans répliqué de la part de Gérard Piqué... #Gerard Piqué #Football